Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 août 2015 4 06 /08 /août /2015 16:13
Bouquet royal

Tôt ce matin j'ai rassemblé ces fleurs dans le jardin. Ce bouquet est si royal, que je l'ai dédié à toutes les reines et à tous les rois des contes. Mais savez-vous que ces deux personnages sont les symboles de la complétude et de l'harmonie de notre royaume intérieur ? Souvent au début de l'histoire, quelque chose leur fait défaut : ils n'ont pas d'enfant, sont veuve ou veuf, ou bien ont besoin de successeurs. Le conte alors se tisse autour et va cueillir, à travers les embûches nécessaires - et souvent avec l'aide des figures de l'autre monde - ce complément rêvé. Tout alors se met en place dans ce royaume, l'harmonie s'installe et l'on assiste à cet aboutissement qui s'appelle la "fin"et qui est, en fin de compte et de conte, renaissance, rédemption, individuation.
Ce très beau bouquet valait cette promenade en nous, non ?

Partager cet article

Repost 0
publié par Patricia Gaillard
commenter cet article

commentaires

Jessica 03/09/2015 11:25

Magnifique bouquet! C'est très beau et splendide à la fois: les formes, les couleurs, les éléments s'assemblent à merveille.

Patricia Gaillard 03/09/2015 15:20

Merci Jessica. Il est vrai que la beauté de ce bouquet de jardin est harmonieuse. Merci à vous d'être passée par ici et de l'avoir apprécié. Belle journée !

Thierry 17/08/2015 07:16

c'est court, c'est dense, c'est danse avec les mots, avec l'émotion, du récit et de la chute, de la morale et du sens, de l'essence du récit pour lequel on s'enflamme, fabliaux, fabulons, Esope n'est pas loin. L'harmonie comme en Ikebana se voit, se sent, à travers des détails et une composition aux senteurs si particulières, même aux première heures du jours , quelle intensité, merci !

Patricia Gaillard 17/08/2015 10:05

Tiens tiens, Thierry, que j'ai eu l'occasion de croiser souvent sur un blog ami, très alchimique ! Merci pour cette visite inattendue dans un lieu qui peut aussi peut-être s'apparenter à un laboratoire, car le creuset est sur la flamme, et il s'y déroule des métamorphoses, celles qu'opèrent en nous les contes et les mythologies, par le biais de mondes autres, auxquels nous avons accès plus aisément que nous ne l'imaginons, quand, justement, nous imaginons... ah ce jeu des mots. Et celui des silences, donc !

Ariaga 07/08/2015 19:29

Merci pour le bouquet qui fait plaisir car ces derniers temps c'étaient plutôt des ronces ! Je ne t'oublie pas et quand je serai à Tarbes j'espère que tu viendras conter par là bas . Amitiés.

Patricia Gaillard 07/08/2015 20:30

Bonsoir Ariaga,
J'ai déjà conté à Tarbes, mais ces prochains temps je n'ai rien de prévu par là-bas.
Je te souhaite quelques fleurs parmi tes ronces...
je t'embrasse
Patricia

elisabeth 07/08/2015 14:57

Oui ça vaut le coup, à la fraîche. Et maintenant il faut rester un peu tranquille avec cette canicule. Je me suis essayée aux contes aussi. Mais je n'ai pas encore eu de nouvelles idées... Bon après midi.

Patricia Gaillard 07/08/2015 15:07

Bon après midi, Elisabeth...