Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 septembre 2015 5 04 /09 /septembre /2015 15:58
Festival du Conte sur l'île de Vassivière !

Un parking, une passerelle, un petit train rigolo qui la passe tranquillement. Puis l'île de Vassivière, des chapiteaux, fermés, ouverts, blancs ou rayés, des fauteuils dispersés dans l'herbe, la roulotte d'Armelle et Peppo, des librairies sous des tentes, une ambiance détendue, calme, douce, lente...

Ici il y a des conteuses, des conteurs, des apprentis, des débutants, des professionnels, des réputés. Ici on ne fait que raconter, à toute heure du jour et parfois tard dans la nuit, ici on ne fait qu'échanger, pour ne parler que de contes et d'histoires, on vit soudain dans la boîte colorée et magique de l'imaginaire, on est bercé, enchanté, étonné, déstabilisé, perplexe parfois, et de temps en temps carrément émerveillé !

Ici il y a les organisateurs et tant de bénévoles, qui se donnent à leur festival comme on se donne à un enfant, sans compter ( et sans conter d'ailleurs, ce sont les invités qui content ! ) Ils ont tout prévu, pour raconter, pour manger, pour boire, pour discuter, pour se reposer, ils ont tout prévu. Leur bienveillance est un tapis confortable sous les pieds des raconteurs et des festivaliers...

Ici on se met entre parenthèse. Le monde extérieur est toujours là, mais à quelques pas, à distance, on prend de lui quelques vacances, pour mieux y revenir, plus fort, peut-être autrement, car les contes nourrissent des parts de nous qui alors rapportent des trésors, des lueurs, des éclats de mystères, des enchantements. On n'en revient pas tout à fait comme on y était arrivé.

Un festival du conte, c'est un bain de contes, en fin de compte.
On revient lavé ? Oui. De beaucoup de choses...

Partager cet article

Repost 0
publié par Patricia Gaillard
commenter cet article

commentaires

elisabeth 10/09/2015 16:05

En contact avec la nature, en dehors du temps, c'est magique de se retrouver ainsi. Bon après mdi.

Patricia Gaillard 10/09/2015 18:20

Hors du temps, c'est vrai, j'aime bien.. Belle soirée, Elisabeth

patricia 08/09/2015 18:24

C'est même le lac, et pas patraque, on y traque le brochet, on y plaque le sandre tendre, pour surprendre l'invité...

Thierry 04/09/2015 20:58

Avec Vassivière l'essentiel c'est de ne pas finir sur une civière , parce que sur la civière on l'étend alors que Vassivière c'est l'étang