Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 septembre 2017 3 27 /09 /septembre /2017 15:49

Si je vous parle d'une vieille fée des bois, vive et facétieuse, qui vivrait seule dans un endroit retiré du monde, qui n'a peur de rien et qui abrite dans son étrange demeure toutes sortes de bêtes sauvages qui s'invitent sans demander, sans parler des esprits qui visiblement ne l'intimident pas le moins du monde, vous allez me dire que je rêve.

Eh bien pas du tout !

Je l'ai rencontrée, et pas dans une histoire. De visu, pour de vrai, elle existe. Des bonnes femmes comme ça, il y en a peu et c'est grand dommage, car avec elle on est très loin de la femme fragile, émotive, chochote et trouillarde, qui est bien trop courante. Avec elle on est dans la poésie de la vie, dans l'accueil du vivant, dans l'acceptation d'une certaine altérité qui confère une maturité remarquable.
Chaque femme devrait s'inspirer de la matière de celle-ci et de sa force. Il est grand temps de nous réveiller, chères compagnes de la planète, il est temps de nous lever, toutes ensemble, pour redonner leur vraie place aux enfants, aux hommes, aux bêtes, aux plantes, à l'air, aux étoiles et aux dieux. Ils attendent de nous des exploits dont nous sommes parfaitement capables.

C'est nous qui donnons la vie, à nous de lui rendre son sens ! 

J'ai rencontré une fée, et pas dans une histoire, de visu, pour de vrai, elle existe !

 

Partager cet article

Repost 0
publié par Patricia Gaillard
commenter cet article

commentaires

Elisabeth 11/10/2017 11:39

Nous ne sommes pas tous semblables, heureusement. Mais vivre en accord avec la nature, tout cela se perd petit à petit. Je ne saurais pas me passer de la vie à la campagne. Quand je vais en ville, je suis heureuse de revenir chez moi, dans mon village. Bonne journée.