UNE VRAIE CONTEUSE

Publié le par Patricia Gaillard

JOSETTE a la clef !

Quand elle a commencé à raconter, je l'ai reconnue d'emblée, la vraie conteuse. Une petite femme, mince, avec un minois de souris, discrète et gentille, qui parle simplement, avec des mots courants, sans littérature, sans manières, sans jamais prendre un ton autre que le sien. Une désarmante simplicité, qui vous happe, vous tient, et qui pourrait durer des heures. Josette n'est pas professionnelle, elle ne sait même pas qu'elle conte bien, quand on lui en fait le compliment, elle semble penser qu'on parle de quelqu'un d'autre. Une vraie, je vous dis, une vraie. Et puis dans ses contes, le mal et le bien ont chacun une place, elle ne prend pas parti. Là où on tue, elle tue, là où on sauve, elle sauve, et puis voilà. Le conte sait ce qu'il fait, elle le suit, elle n'a pas d'états d'âme, ce que le conte dit est aussi sacré que simple, hop, elle ne se pose aucune question. Elle a la clef. C'est très fort, très fort, cette simplicité. Celui qui y arrive, sait-il seulement qu'il y est ?
Merci, Josette, merci, je suis très honorée de te connaître et je vais essayer d'atteindre un jour ce lieu de la parole où tu te trouves, qui est, je crois, l'unique lieu de la parole.
Patricia

à Limoges, le 15 Octobre 2017...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

elisabeth 28/10/2017 17:02

Il y a des personnes qui ont du talent, qui fascinent, ça glisse tout seul, on se demande où ils puisent leur talent. Bon week end.

Patricia Gaillard 29/10/2017 22:21

c'est vrai, c'est beau... merci Elisabeth