ABSENCE...

Publié le par Patricia Gaillard

Revoici la conteuse après une longue absence. Fertile, tout de même, son absence. Fertile en choses inédites jamais faites encore. On dit qu'il faut sortir de sa zone de confort. Voilà qui est fait. Elle est heureuse de revenir de cet exil, qui la rapproche - un peu - des exilés.
Faire quelque chose qui ne nous ressemble pas, c'est sortir de soi. On apprend beaucoup de soi quand on en sort. C'est douloureux mais cependant intéressant.
La conteuse a découvert par exemple que depuis longtemps déjà elle fréquente plusieurs dimensions et non pas seulement celle qui se voit. Se trouver emprisonnée dans la dimension qui se voit, par une trop grande charge de tâches matérielles, l'a coupée de l'universel et son âme s'est resserrée.
Mais la voici revenue dans la clairière où dansent les esprits invisibles. Sous leurs plumes, poils, écorces, cornes, auréoles, mousses, lumières, énergies, joies, folies, ils l'attendent.
Que serait la vie sans eux ? 
Un buisson de questions...

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

elisabeth 07/07/2018 17:10

Un retour qui va bien avec l'été qui est là. Bon week end. Bon retour, cela fait drôle alors que tout le monde part en vacances.