HIVER

Publié le par Patricia Gaillard

HIVER

Il me semble l'avoir déjà dit ici en d'autres temps, j'aime l'hiver. Quand je vois le givre irisé sur l'herbe, tôt le matin, je ressens une espèce de transcendance. Mon enfance alsacienne y est probablement pour quelque chose. Nous dormions,ma soeur Gisèle et moi, dans une chambre sans chauffage - en ce temps-là les chambres étaient ainsi - et l'on sait la rigueur des vieux hivers alsaciens. Nous nous glissions le soir, sous le gros édredon de plumes, où ma mère avait pris soin de placer une brique chauffée longtemps sur l'unique poêle. Cette sorte de bouillotte rendait le coucher bien plus agréable et nous permettait de nous endormir délicieusement. On redécouvre actuellement les bienfaits d'une chambre froide sur la qualité du sommeil, nous n'étions donc pas si mal loties...
Au matin, quand le gros réveil sonnait  brusquement à nos petites oreilles, je filais, dans ma petite chemise de nuit, pour regarder, fascinée, les belles arabesques de glace que le grand froid avait lentement dessinées, à l'intérieur des vitres de la fenêtre ! Chaque matin le dessin était autre et je vivais cela comme une surprise et un cadeau. Ai-je jamais vu quelque chose de plus beau que cet art, mariage entre la nuit et l'hiver. J'en ai conservé un amour du gel, sous toutes ses formes.
Je vais donc, tous les deux ou trois jours, venir ici vous raconter un conte où le gel a une belle place. Ces récits seront alsaciens, russes, sibériens, danois, en tout cas du Nord, car là-bas le gel règne souvent. En russie, on dit qu'il est roi, qu'il galope durant les longues nuits d'hiver sur un cheval blanc, qu'il porte couronne blanche et manteau blanc... vous imaginez ?

Allez, je me fais conteuse du gel, et je reviens...
À demain pour entamer ces récits glacés qui réchauffent !

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Brigitte 11/01/2019 16:36

C'est avec la même curiosité délicieuse de la petite fille qui va voir les belles arrabesques que le gel a dessiné sur les vitres que j'attendrais chaque jour le conte sur le gel ! Avec joie ! Bises. Brigitte

Patricia Gaillard 15/01/2019 10:41

je vois que ces petits épisodes quotidiens ont leur charme. Quel plaisir de les proposer chaque jour ! Merci

Brigitte 14/01/2019 18:10

Ce conte est merveilleux. Raconter par toi, avec tes mots, encore plus. Et ce suspens d'attendre la suite pour le jour suivant, un délice ! Merci merci merci ! J'attends la suite ...
Brigitte

Patricia Gaillard 12/01/2019 10:54

merci Brigitte, ravie de savoir que nous allons partager cela ! je trouve que de raconter des histoires comme ça, en ligne, au jour le jour, c'est encore une belle façon d'être conteuse. Il y en a mille !
ça me plaît...
je t'embrasse
Patricia