LA FIANCÉE DU GEL (russie) 3ème partie

Publié le par Patricia Gaillard

LA FIANCÉE DU GEL  (russie)   3ème partie
(version de Patricia Gaillard)

Quelle apparition ! L'homme descend de cheval, se penche vers Anna, lui demande ce qu'elle fait là, de nuit, dans ces bois.
-"J'attends, dit-elle, j'attends que le gel vienne me chercher.
- Je suis le gel, Anna."
Il fait de petits gestes vifs avec ses doigts blancs et voilà qu'apparait un manteau de fourrure blanche, puis un châle de laine mousseuse immaculée, puis un turban de plumes de cygne qui enrobent Anna de leur douceur. Puis le gel lui prend la main, l'emmène jusqu'à un étang gelé, tout près, où ils se mettent à danser, virevolter, deux êtres argentés sous la lune... Anna a le vertige, elle peine à croire à cet homme, qui est là, et qui n'a rien d'un homme. C'est un rêve sûrement et elle a si chaud ! Puis ils reviennent près du chêne. Le gel ouvre le coffre, il est vide soudain. Mais voilà que les doigts du gel tissent et brodent des robes de soie, de taffetas, de laine douce, des chaussures translucides, et tout cela d'un blanc si pur, des bijoux d'argent, parsemés de petits diamants et de perles fines. Tout rentre dans le coffre, tout y trouve sa place !
Puis le gel s'assied près d'Anna...
-"Je suis un esprit de la nature, de ne suis pas un homme, ni un roi, je ne suis que le gel, libre et solitaire. Je ne puis t'emmener avec moi, Anna, je suis le gel, je suis l'esprit du gel..."
Il disparait...

La suite demain !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article