L'ÉTÉ DES MYTHOLOGIES - Egypte antique - 11

Publié le par Patricia Gaillard

L'ÉTÉ DES MYTHOLOGIES
Egypte antique
11

LES DEUX FRÈRES
suite

il se nourrissait de petite chasse et vivait seul...

Au bout de 77 jours, RÂ et KNOUM vinrent le trouver et ils souffrirent avec lui la peine de son coeur posé dans l'acacia. Puis RÂ dit à KHNOUM
"Modèle une beauté qui sera ma fille et qui sera sa compagne"
Alors KHNOUM, le dieu-potier modela soigneusement une exquise créature, et il est dit dans le papyrus que les sept Hator se penchèrent ensemble sur son corps tout neuf et firent ensemble cette prédiction navrante,
"Cette femme mourra d'une mort violente"
Savez-vous que dans les légendes égyptiennes les sept Hator ont le même rôle que les fées dans nos contes merveilleux ?
Sa compagne était belle, Bitiou la désirait beaucoup, beaucoup, mais...
En tout cas il lui montra son coeur au creux de l'acacia, posé là, vulnérable et fragile dans son berceau de feuilles. Et puis les mois passèrent, la femme trouva bien difficile de ne pouvoir toucher que le coeur...
Un jour Bitiou était parti à la chasse et sa compagne se promenait près de l'acacia. Le lac, fils du Nil, désira la toucher de son eau. Alors l'acacia, qui veillait, coupa une large boucle luisante et noire de ses cheveux, la jeta dans l'onde, qui l'étreignit et l'emporta comme un cadeau d'amour. Les eaux portèrent la mèche jusqu'aux rives où travaillaient les blanchisseurs du roi. Le parfum des cheveux se mêla au linge du roi, lin blanc éclatant.
Quand le roi découvrit ce parfum inconnu, il devint tout songeur...

À DEMAIN

la gaillarde conteuse...