L'ÉTÉ DES MYTHOLOGIES - Egypte antique - 12

Publié le par Patricia Gaillard

L'ÉTÉ DES MYTHOLOGIES
Egypte antique
12

 

LES DEUX FRÈRES
suite

le roi devint tout songeur...

"D'où vient ce parfum dans mes vêtements ?" demanda-t-il au chef des blanchisseurs. Alors celui-ci passa des heures penché sur l'eau à essayer de comprendre. Il finit par trouver la boucle de cheveux et l'apporta au palais. Tous les scribes-magiciens-savants l'étudièrent. Ils étaient tous d'accord : ces cheveux venaient du val de l'acacia, d'une fille qui portait en elle toute l'essence des dieux.
Rien n'arrête un pharaon. Il la trouva un jour. Bitiou était à la chasse, elle était seule... il l'avait tant espérée, tant désirée, qu'il l'emmena au palais et en fit sa favorite. Mais elle, après la joie roulée sous les grands draps de lin, lui dit "si tu écoutes les dieux, écoute-moi, va couper l'acacia.
Le roi fit couper l'acacia.
Le coeur de Bitiou, trahi, roula au sol, petite baie de pierre rouge.
Bitiou tomba sans vie dans les racines de l'acacia.
À cet instant, justement, Anoupou rentrait dans sa maison. On lui lava les mains, on lui tendit une coupe de vin, mais le vin se troubla étrangement et Anoupou se souvint des paroles de son frère. Il prit aussitôt son bâton, ses sandales et partit pour la vallée de l'acacia. Il y trouva son frère, mort une seconde fois. Il ramassa la boue et la poussière et à nouveau se barbouilla le visage. Puis il se mit à chercher ardemment le coeur de Bitiou. Il chercha des jours, des mois, des années peut-être... un jour il trouva la baie de pierre rouge. Dans un bol de terre il la mêla à l'eau du lac, fils du Nil, puis il versa ce breuvage dans la bouche entrouverte de Bitiou.

À DEMAIN !

la gaillarde conteuse...