Jardin du 12 juin

Publié le par Patricia Gaillard

Le jardin du 12 Juin 

Il pleut ? Qu’importe… Aujourd’hui j’ai prévu de faire pour le repas de midi des avocettes, préparées avec des carottes, de l’ail et de l’oignon nouveaux. Grêlerait-il que je n’abandonnerai pas mon idée, car nos papilles frétillent déjà à cette évocation.  
La pluie, voilà bien une chose qui ne devrait pas nous intimider, au contraire, je ne suis pas loin de penser qu’elle est excellente pour notre santé. C’est une des maladies modernes que de vouloir qu’il fasse toujours beau. 
En tout cas, j’ai cueilli mes légumes !
Pendant ce temps mon époux a vérifié la présence des doryphores. Deux ou trois, rien de plus. Ouf. Cependant, tout comme ce virus - dont-je-ne-parlerai-pas-car-on-en-parle-assez - il en reste, donc méfiance…
C’est drôle, quand il pleut, les couleurs au jardin sont comme éteintes. Le vert devient grisâtre, kaki, et on peut constater là que le soleil embellit tout.
Dans mon almanach de jardin il est écrit, pour aujourd’hui : éclaircir les semis de fleurs. 
Je n’ai pas eu besoin de le faire, les limaces s’en sont chargées. Quel zèle, il ne reste pratiquement rien que de maigres tiges rognées. Mon époux a de meilleurs résultats, tiens, tiens… Il me faut donc prévoir de re-semer. La patience est une qualité in-dis-pen-sa-ble pour qui veut devenir jardinier. 
Ce bout de terre est une école d’attention et de sagesse…
Belle journée à vous tous, ne boudez pas la pluie !

À demain !

La gaillarde conteuse…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mireille 13/06/2020 06:30

Ton écrit de ce jour me met en joie, de bon matin, MERCIiiiiii

Patricia Gaillard 13/06/2020 07:27

J’en suis ravie, mettre en joie est une belle chose...