Alexandrine de Césure - épisode 6 - FIN

Publié le par Patricia Gaillard

 

Ce matin une brume épaisse couvrait le petit domaine. Dans la maison un parfum de choucroute se balade encore... elle a été bonne ! 
à présent un soleil et un ciel bleu d’azur donne à tout un air de fête 

je vous invite à suivre Alexandrine de Césure dans le dernier morceau de l’étrange aventure qui lui vaudra une bonne décision. Car tout de même douze pieds sont comme douze barreaux à la petite fenêtre d’une espèce de prison dont j’ai bien envie de m’extirper ! 
que ce dimanche soit pour vous un paisible repos...

 

 

 

ALEXANDRINE DE CÉSURE

Dernier épisode !

 

Soudain cette fête comme une bulle de savon,

À disparu, c’est bête, quand j’entrai pour de bon

Dans la douce folie de ces deux compères

Qui ont vraiment bien ri en regardant mon air

« Il y a un temps pour tout dit la reine du monde

Sachez bien que pour vous je vais être féconde

Vous parler illico de l’imaginaire

Que je place très haut sur votre terre »

Nous parlâmes longtemps, jusqu’au lever du jour

Et je sais à présent avec combien d’humour

Notre imagination nous a été donnée

Par une création qui nous a fort gâtés

Car enfin sans la porte que nous offre ce don

Sans le rêve en sorte, qui serions-nous donc ?

Des êtres sans projets, sans passions, sans folies, 

Des êtres sans ailleurs et puis sans poésie

Des êtres non-humains et des êtres sans dieux.

 

Et là, vous me croirez ou pas, tout ce lieu

Disparut d’un seul coup, il n’en subsista rien

Qu’une légère brume auréolée de bleu

Il ne restait plus rien du château ni du nain

Ni de cette reine tellement singulière

Qu’un très léger parfum de fleur et de lierre...

 

J’avais donc tout vécu en imagination ?

Je me retrouvais là, sur notre planète

Mes douze pieds debout, avec rien dans la tête

Qu’un souvenir tout flou et, consternation,

Une envie de voyage, un besoin de fuir

J’annonce ici tout cru mon envie de partir

Courir la terre, les rues, les pays inconnus

Les tribus, les recoins et tous les imprévus.

 

——————————

 

Holà lecteurs joyeux sachez qu’Alexandrine

Nous quitte de ce pas et change de vitrine

Elle déroule ce soir une carte du monde

Et s’en va au hasard de la terre si ronde

D’où elle reviendra... ou non... allez savoir...

 

Je vais donc arrêter la douzaine de pieds

Que je suivais, docile pour pouvoir vous parler

De cette Alexandrine !

 

Bon voyage chère dame

Revenez-nous un jour

Si vos pieds et votre âme

Ont envie d’un retour

 

la gaillarde conteuse

 

 

Vous pouvez trouver tous les épisodes de l’aventure d’Alexandrine de Césure par ici

http://www.patricia-gaillard-conteusesauvagedumerveilleux.com/tous-les-dimanches-d-alexandrine-de-cesure.html

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :