Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'ÉTÉ DES MYTHOLOGIES - les dieux grecs - fin

Publié le par Patricia Gaillard

L'ÉTÉ DES MYTHOLOGIES
les dieux grecs
fin

Entre autres très nombreuses aventures de Zeus avec des divinités ou des mortelles - que je n'énumèrerai pas ici ;-) -  j'aimerais quand même vous parler d'Io, fille du roi d'Argos, avec qui Zeus un jour est en pleine conversation d'amour. Voilà que son épouse arrive, Zeus pris de court, transforme Io en génisse, mais on ne berne pas Héra si facilement, elle connait trop bien son oiseau de mari !
Elle nomme donc, auprès de cette génisse, un monstre-gardien que Zeus ne peut combattre sans se trahir. Mais il demande alors de l'aide à Hermès - le fils qu'il a eu avec Maïa, une des sept Pléiades, filles d'Atlas.
Hermès est un lien entre les deux mondes. Il a donné l'alphabet aux hommes. Il est grand séducteur, comme son père ! Et c'est un conteur...
il raconte des histoires au monstre, longtemps, très longtemps, jusqu'au profond sommeil de celui-ci. C'est alors qu'Hermès lui coupe tout bonnement la tête.
Io aussitôt
s'enfuit, Zeus et Hermès ne la retrouveront jamais.
Io-génisse traverse plusieurs contrées, pour arriver un jour en Égypte.

En Égypte, tiens donc...

Elle y retrouve son apparence humaine et accouche d'un fils qui deviendra, figurez-vous, le premier pharaon à régner sur l'Égypte !

La boucle est donc bouclée, puisque nous avions commencé, souvenez-vous, par la mythologie égyptienne, puis nous avons fait une plongée dans la mythologie finnoise, pour finir par une traversée de la mythologie grecque.

L'été des mythologies...
c'est vrai, il y en a encore bien d'autres, des mythologies
mais il y en aura encore bien d'autres... des étés !

je remercie toutes celles et tous ceux qui m'ont suivie lors de ces voyages dans le temps et dans l'espace.

à bientôt pour d'autres bavardages de raconteuse,
Tout à fait différents,
je vous embrasse !

la gaillarde conteuse...

Partager cet article

Repost0

L'ÉTÉ DES MYTHOLOGIES - les dieux grecs - 4

Publié le par Patricia Gaillard

L'ÉTÉ DES MYTHOLOGIES
les dieux grecs
5

Pour l'instant revenons sur L'Olympe, où séjournent les immortels. À cette troupe que vous connaissez maintenant, s'ajoutent d'autres dieux : Aphrodite, Apollon, Artémis, Arès, Thémis, Dionysos, Hélios, Héphaïstos, Pan (que l'on voit bien plus souvent dans les bois et les champs) et Hadès (qui passe le plus clair de son temps dans son royaume de l'obscurité et de la mort)

La vie des dieux est douce, les nourritures sur l'Olympe sont nombreuses et fines, les nectars sont ambrés et coulent dans des gobelets d'or, les musiques sont suaves et sortent de lyres enchantées. Zeus, pour conserver sa puissance, consulte le Destin, qui est la source de la sagesse et qui maintient l'ordre du monde, ainsi d'ailleurs que celui des dieux. En le consultant, Zeus peut tout voir, tout savoir. Il voit ainsi l'existence des hommes, envers lesquels il est parfois bienveillant.
Les grecs vénèrent en lui le Vent, le Ciel, l'Orage...

Héra est l'épouse de Zeus, mais elle n'est pas la seule femme de sa vie. Son divin époux est volage ! Et elle n'aura qu'un soupirant, qu'aussitôt Zeus enverra croupir au Tartare.
Je ne ferai pas de commentaire, une conteuse ne donne pas son avis, elle raconte  ;-)

Héra est la compagne la plus précieuse du dieu, celle qu'il consulte volontiers quand il est indécis, celle dont le jugement est sûr. Bien que souvent indignée et fâchée, Héra se tient en quelque sorte "au-dessus" des frasques de Zeus.
Pourtant, un jour de colère, elle se ligue contre lui, avec les autres dieux qui sont lassés de l'orgueil de leur chef. Ils l'attrapent, le ficellent en tous sens, avec une corde dans laquelle il font cent noeuds. Impuissant, il hurle, menace, au milieu des rires. Thétys, la fécondité de l'eau, fait chercher le géant Briarée, qui défait de ses cent bras les cent noeuds qui emprisonnent le grand dieu. Bien sûr il est contrarié et rumine sa vengeance. Il envoie ainsi Apollon et Poséidon (qui probablement ont allumé la chose...) construire un mur autour de Troie, quant à Héra elle est suspendue à la voûte céleste, une enclume attachée à ses pieds et condamnée à y demeurer jusqu'à ce que la troupe des dieux jure de ne plus se révolter contre lui...

mazette, y'a de l'ambiance dans le ménage !!

À BIENTÔT !

la gaillarde conteuse...

Partager cet article

Repost0

L'ÉTÉ DES MYTHOLOGIES - les dieux grecs - 4

Publié le par Patricia Gaillard

 

L'ÉTÉ DES MYTHOLOGIES
les dieux grecs
4

Zeus à présent règne sur l'Olympe, entouré de ses frères et soeurs libérés : Hadès, Poseidon, Demeter, Hera, Hestia. Une guerre éclate entre les Titans et les nouveaux dieux. Zeus demande de l'aide aux Cyclopes qu'il délivre du monde souterrain où ils avaient été relégués par Ouranos. Les Cyclopes, reconnaissants, font don à Zeus de la foudre, à Poséidon d'un trident et à Hadès d'un casque d'invisibilité, objets qui deviennent dès lors leurs symboles. Ainsi parés, les trois dieux se rendent chez le vieux Cronos et le tuent.
Privés cette fois de leur chef, les Titans sont découragés. Les Cyclopes en profitent pour les écraser sous de très gros rochers et les envoyer au Tartare, le monde infernal, sauf Cronos, qui échoue aux Champs Elysées - un lieu plus harmonieux - et Atlas, qui maintenant porte la voûte céleste sur ses épaules et ce, jusqu'à la fin des temps...

Zeus a enfin l'esprit libre, il peut dès lors créer l'humanité.

Il crée tout d'abord les hommes de l'Âge d'Or. Ceux-ci vivent dans un paradis où ils sont très heureux, dans une parfaite tranquillité et une abondance de nourritures délicieuses. Ces hommes connaissent malgré tout la mort, une transformation qui leur permet de venir ensuite sur terre pour venir en aide aux humains. 

Zeus crée ensuite les hommes de L'Âge d'Argent. Ceux-là, primitifs, se disputent sans cesse et n'ont même pas la sagesse des bêtes. Zeus, sans regret, décide de les exterminer.

Viennent ensuite les hommes de l'Âge d'Airain. Plus intelligents que les hommes de l'Âge d'Argent, ils ne se montrent pourtant pas meilleurs. Ils créent toutes sortes d'armes, se font mille guerres et finissent par se détruire totalement.

Le grand dieu se pose alors une question, est-ce bien la peine de continuer à créer ces humains, qui sont si décevants ?
Il persiste cependant encore une fois et ouvre l'Âge des Héros. Pour les créer il se fait assister par Prométhée, le plus sage des Titans...

À BIENTÔT ! (je n'ose plus dire à demain, c'est parfois si aléatoire ;-)

la gaillarde conteuse...

 

 

Partager cet article

Repost0

L'ÉTÉ DES MYTHOLOGIES - les dieux grecs - 3

Publié le par Patricia Gaillard

L'ÉTÉ DES MYTHOLOGIES
les dieux grecs
3

GOYA - Cronos-Saturne dévorant ses enfants

 

Cronos, chef des Titans dont il est le plus jeune, n'est pas meilleur père qu'Ouranos. Et pour être sûr d'échapper à la malédiction lancée, il dévore l'un après l'autre les cinq enfants que son épouse Rhéa met au monde. Quand celle-ci attend son sixième petit, elle s'échappe, de nuit, avec l'aide de Gaia pour se rendre en Arcadie où elle accouche de Zeus. Rhéa cache son fils Zeus dans une grotte, le confiant aux soins de trois Nymphes : Adastrée, Amalthée et io.

Quand Cronos découvre ce qu'a fait Rhéa avec leur dernier-né, il entre dans une grande colère et ordonne que l'on fouille partout pour retrouver l'enfant. Les Nymphes, pour couvrir les pleurs du nouveau-né, organisent des tintamarres de toutes sortes. Gongs qui résonnent, bruits d'épées, de boucliers et de batailles, tout est mis en oeuvre pour couvrir les cris de l'enfant divin. Elles suspendent même l'enfant dans un arbre, il n'est ainsi ni sur terre, ni dans ciel, ni sur la mer...
Mais les recherches sont trop insistantes et
pourraient finalement d'aboutir, alors Gaia et Rhéa enveloppent soigneusement de langes une simple pierre et présentent ce "bébé" à Cronos qui s'empresse de l'avaler. Mais il s'étrangle, crache sa proie et avec elle tous les enfants sacrifiés.

À partir de cette naissance, les vieux dieux, dieux sombres, cèdent la place aux nouveaux dieux, dieux de lumière, les Olympiens, qui sont établis sur le mont Olympe, en grec ancien Όλυμπος, surnommé le "nid des dieux", car caché aux hommes par les brumes. On compte ici entre douze et quatorze dieux, sous le règne de Zeus.

À DEMAIN !

la gaillarde conteuse...

 

Partager cet article

Repost0

L'ÉTÉ DES MYTHOLOGIES - les dieux grecs - 2

Publié le par Patricia Gaillard

L'ÉTÉ DES MYTHOLOGIES
les dieux grecs
2

Tout d'abord le chaos, bien sûr
Du chaos jaillit Gaïa, Terre-Mère, matière première, première déesse
De Gaïa naît Ouranos, Ciel Nocturne, qui crée les végétaux et les animaux.
C'est l'ère des dieux primordiaux, c'est l'Âge d'Or. 
La Terre et le Ciel engendrent les Cyclopes qui n'ont qu'un oeil au milieu du front : Argès, Bronthès et Séropès. Puis les Géants qui ont trois têtes et cent bras : Briarée, Gygès et Cottos.
Puis les Titans, qui sont six couples :

Hypérion et Théia, le Soleil
Atlas et Phoebé, la Lune
Koios et métis, Mercure
Krione et Dioné, Mars
Emymédon et Thémis, Jupiter
Cronos et Rhéa, Saturne
Océanos et Thétys, Venus

Effrayé par sa descendance, Ouranos relègue les Cyclopes dans le monde souterrain, malgré la grande colère de Gaia. Ouranos est mauvais père et Gaia ne peut s'en accommoder. Elle est outrée. Alors leur fils Cronos, dieu du Temps et chef des Titans, va surprendre son père Ouranos dans son sommeil et l'émascule avec un silex. Mourant, Ouranos lance une prophétie : "Un de tes fils te chassera, Cronos, et il prendra ta place !"
Puis trois gouttes du sang d'Ouranos roulent sur la Terre qui engendre alors les Furies (les Erinyes) divinités du monde infernal...

Remarquez que c'est souvent ainsi que tout commence
Dans l'eau, le sang, le sacrifice...

À DEMAIN !

la gaillarde conteuse...

Partager cet article

Repost0

L'ÉTÉ DES MYTHOLOGIES - Les dieux grecs - 1

Publié le par Patricia Gaillard

L'ÉTÉ DES MYTHOLOGIES
Les dieux grecs
1

Me revoilà chers lecteurs et si je vous dis Mythologie Grecque, vous allez penser que c'est la plus connue. Je le croyais aussi, mais la connaissons-nous vraiment ? Certains noms de dieux nous sont familiers, certes, mais nous souvenons-nous des démêlés qu'il y eut entre les dieux mais aussi entre les dieux et les humains ? Car chez les grecs, les dieux attirent, roulent, aiment, tourmentent, séduisent, métamorphosent les humains et leur laissent, parfois, les fruits de leurs ébats, les demi-dieux...

La Grèce était jadis composée de plusieurs petits états dirigés par des rois ou des hommes fortunés. Les côtes nombreuses, leurs baies, leurs criques, ont vu passer de nombreux  grands marins et les récits de leurs voyages ont largement nourri les légendes grecques.

Avant l'écriture, les récits qui mettaient en scène héros et dieux n'étaient transmis qu'oralement. L'Illiade et l'Odyssée ont été écrits 400 ans après la guerre de Troie par un poète dont nul n'ignore le nom mais dont, curieusement, on ne sait pas grand-chose.
L'Illiade raconte la guerre de Troie et l'Odyssée nous conte le long voyage, les aventures et le retour d'Ulysse à Ithaque. 

Mais comment donc furent créés les dieux et le monde ? Car une mythologie raconte toujours le commencement des commencements...
ah, voilà que soudain nous sommes embarrassés

Pas de panique, je vais vous conter cela et nous allons ensemble remonter à l'origine, avant même la création de la terre...

À DEMAIN !

la gaillarde conteuse...

 

Partager cet article

Repost0

L'ÉTÉ DES MYTHOLOGIES - la vieille Finlande - le KALEVALA - fin

Publié le par Patricia Gaillard

L'ÉTÉ DES MYTHOLOGIES
la vieille Finlande
Le KALEVALA
fin

 

Le dernier chant du KALEVALA raconte qu'une vierge, Mariatta, enfante (dans une crèche !) dans la pauvreté et la solitude. Contre tout mépris elle élève son petit. Quand l'enfant a deux mois, il donne un enseignement à Wäinämöinen puis se fait baptiser et devient roi. Wäinämöinen - ce héros que nous avons suivi quelques temps, qui est en quelque sorte le fil conducteur de cette mythologie - est à la fois honteux et fâché et il s'en va, errant...
Un jour il se met à chanter, son chant crée une barque, il prend cette barque, s'en va sur la mer et disparaît à l'horizon, à jamais.

Mais il a laissé son kantele à la Finlande, ses runes sublimes, magiques et éternelles, une joie sans fin.

Je vous l'avais dit, c'est intéressant de constater que le fils de la vierge, donc le Christ, détrône Wäinämöinen, puissante figure du paganisme finnois.
Wäinämöinen se retire, sans discuter. Comment le pourrait-il ?
Mais il laisse ses chants en héritage, car ceux-ci sont plus importants que lui.

Figurez-vous qu'hier j'ai appris quelque chose qui me fait grand plaisir : Tolkien, ce cher et génial Tolkien, avait lu le KALEVALA mais, tenez-vous bien, en langue finnoise !!
Il s'en est largement inspiré pour son oeuvre
Voilà une royale conclusion...
Que dire de plus ?

que je vous quitte quelques jours
que je reviendrai avec une mythologie à découvrir
portez-vous bien et dans la joie

la gaillarde conteuse...

Partager cet article

Repost0

L'ÉTÉ DES MYTHOLOGIES - la vieille Finlande - Le KALEVALA 8

Publié le par Patricia Gaillard

L'ÉTÉ DES MYTHOLOGIES
la vieille Finlande
le KALEVALA
8

Une des épreuves imposées à Wäinämöinen est la fabrication d'un objet symbolique, probablement une corne, qui aura de l'importance lors des vers chantés, et qui distribuera partout richesses et prospérité. Mais Wäinämöinen ne peut la faire, il appelle alors Ilmarinen, le forgeron divin, qui devient le nouvel héros. Celui-ci se rend au pays de Pohjola et y fabrique le fameux talisman.

Après cela la reine du Pohjola lui demande encore d'autres choses, labourer un champ infesté de serpents, fabriquer des muselières pour des monstres du pays des morts et capturer un immense poisson qui vit dans les eaux de l'enfer.
Les travaux terminés, elle épouse Ilmarinen, le héros vainqueur.

Maintenant le pays de Pohjola est riche de ce talisman et tout y prospère.
Ceux du Kaleva veulent s'en emparer, une bataille s'ensuit durant laquelle l'objet merveilleux est brisé. Il n'en subsistera définitivement qu'un fragment.

Bien des récits encore sont chantés tout au long de ce KALEVALA qu'il m'est impossible de vous transmettre en entier, tant il est touffu. Et puis beaucoup de phrases et de descriptions  ne seraient pas à notre portée, nous n'avons pas une tournure d'esprit "finnoise" !
Sachez que je me suis inspirée, pour vous parler du KALEVALA, de l'ouvrage de
Auguste Geffroy : La Finlande et le Kalevala, chants et traditions populaires des Finnois

Pour ceux qui voudraient approfondir...

La fin de ce KALEVALA, vous le verrez demain, a été très influencée par le christianisme et donc très éloignée de sa pure origine. Je tiens cependant à vous en parler, car je trouve intéressant de constater quels peuvent être parfois les subtils "mélanges" païens/chrétiens

Et ce sera alors le dernier volet de cette mythologie...

À DEMAIN !

la gaillarde conteuse...

Partager cet article

Repost0

L'ÉTÉ DES MYTHOLOGIES - la vieille Finlande - Le KALEVALA - 7

Publié le par Patricia Gaillard

L'ÉTÉ DES MYTHOLOGIES
la vieille Finlande
le KALEVALA
7

Wäinämöinen a oublié les paroles qui apaisent et guérissent les blessures du fer

Wäinämöinen va trouver un très vieux sage qui a un grand savoir. Ils vont rechercher ensemble, dans la grande mémoire, le récit des origines du fer, car celui-ci, caché dans la vase gluante des marécages a été mis à nu par les piétinements du loup et de l'ours. Mais, grâce à eux, Ilmarinen le forgeron divin, a pu recueillir le germe du fer et il l'a emporté dans sa forge pour que sous son feu remarquable il fonde, puis enfle, puis se répande...

Et le forgeron Ilmarinen a jeté de la cendre dans l'eau qui devait faire durcir le fer et il a goûté l'eau, mais l'eau n'était pas prête pour faire ce travail
C'est là que Mehiläinen, l'abeille, a surgi sur la terre et de son vol d'or elle est allée jusqu'à l'atelier du forgeron divin qui lui a dit :
"Mehiläinen, bête voletante, apporte-moi un miel extrait du nectar de six fleurs et de sept brins d'herbe, pour préparer l'acier..."

Mais tout près de là, sur le toit de bouleau de l'atelier du forgeron, Herhiläinen, la guêpe, observe la scène. Elle va se poser discrètement sur le rebord du vase à eau pour y déposer les venins de la création

Ce n'est pas dit, mais c'est probablement la remontée en mémoire de ce récit qui a guéri la blessure de Wäinämöinen, le vieux chanteur...
N'y a-t-il pas ainsi des récits que nous croyons perdus et qui nous enrichiraient d'être réveillés. Ne sont-ils pas encore, dormants, dans nos mémoires ?

À DEMAIN !

la gaillarde conteuse...

 

 

Partager cet article

Repost0

L'ÉTÉ DES MYTHOLOGIES - La vieille Finlande - Le KALEVALA - 6

Publié le par Patricia Gaillard

L'ÉTÉ DES MYTHOLOGIES
La vieille Finlande
Le KALEVALA
6

Les bêtes fourmillent et crissent dans les taillis...

Mais les blés n'ont pas encore germé. Le vieux Wäinämöinen ouvre le sac rebondi en peau de martre qu'il tient en bandoulière puis il commande à la terre de cesser son repos, il prend le grain par poignées puis sème et sème, les éparpillant par milliers sur les champs de la terre.

Puis il prie UKKO, dieu suprême, de rassembler les nuages d'Orient et les vents d'Occident afin qu'ils offrent la pluie à la terre féconde, pour que lèvent enfin la multitude des tiges et des épis.

Puis se dessinent deux régions, le pays de Kaleva, patrie des dieux et des héros, et le pays de Pohjola, où vivent les trolls et les mauvais esprits.

À Pohjola, curieusement, vit une jeune fille, assise sur le dôme de l'air, la tête appuyée contre un arc-en-ciel. De ses doigts fins et blancs elle tisse une toile d'or et un tissu d'argent, avec une navette en or et un métier en argent.
Les héros du Kaleva rêvent d'elle et veulent la conquérir
C'est Wäinämöinen qui le premier va tenter l'aventure
il part vers la fille du Pohjola
il part vers la merveille

Et nous sommes ici dans l'esprit des contes, serez-vous étonnés si je vous dis que bien des épreuves l'attendent ?
Difficiles, originales, surprenantes
eh oui, sinon que voudrait dire "héros"


(je disais tantôt à ma petite-fille de 21 ans "on peut fréquenter des hommes, mais on épouse un chevalier")

À DEMAIN !

la gaillarde conteuse...

Partager cet article

Repost0

1 2 > >>