Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le jardin du 25 Février

Publié le par Patricia Gaillard

Photo Sylvie Gaillard

 

La Véronique de Perse est d’un bleu inégalable. Elle est aussi belle qu’elle est petite. Il faut se pencher un peu pour la voir tant elle est discrète. Sa fleur a la taille d’un ongle de petit doigt, mais petit le petit doigt !  Elle a un cœur blanc, ourlé de violet et ses quatre pétales, délicieusement ronds et creux, sont striés de bleu plus sombre. La contemplation d’une Véronique de Perse est un enchantement et l’on peut s’y perdre, elle propose alors le voyage joueur d’un labyrinthe céleste. Est-elle de Perse cette Véronique ? Mais oui et elle s’est installée parmi nous voici seulement quelques siècles. Chance pour nous. Sans elle il manquerait quelque chose à coup sûr !

 

la gaillarde conteuse...

Partager cet article
Repost0

Soyons oiseaux 5

Publié le par Patricia Gaillard

Photo Sylvie Gaillard


 

Je suis la tourterelle

Vous connaissez ma ritournelle

Lancée cent fois dès le matin

Je ne suis ni grise ni beige

Mais grège, exactement grège

Avec un collier blanc de lin

Et deux yeux de rubis

Où miroite la vie

Je sais ma mission sur la terre

Et rien ne peut m’en éloigner

Mon compagnon, nos œufs, les airs

Sont ma courte destinée

Et chanter, chanter, chanter...

 

la gaillarde conteuse d’oiseaux

 

 

Partager cet article
Repost0

Le jardin du 21 Février

Publié le par Patricia Gaillard


Le jardin du 21 Février

 

Levée tôt, je suis sortie un instant renifler le dehors, car il m’a semblé que le printemps s’y trouvait. Je l’ai entendu dans le chant insistant des tourterelles, je l’ai vu dans le cœur de trois pervenches, dont le bleu virginal nourrit l’œil. Quelle visite, quel accueil en ce dimanche matin ! Mon cher jardinier a planté hier des pommes de terre dans une des serres et vers le soir nous avons surpris un mille-pattes sur un mur et une mouche sur une vitre. Osez me dire que ce ne sont pas là des signes de printemps. Timides, certes, mais tout commence timidement. C’est là que nos yeux et nos oreilles doivent se faire subtils, pour percevoir le changement. Les poules de mon voisin caquètent joyeusement, elles aussi sentent la timide nouveauté. Un corbeau passe, pousse son cri grinçant et se pose dans le noyer, le parfum du café vient me tenter, je vais le suivre...

Je vous souhaite de voir et d’entendre ce qui se prépare doucement autour de nous

Très bon dimanche pour vous

 

la gaillarde conteuse...

Partager cet article
Repost0

Soyons oiseaux 4

Publié le par Patricia Gaillard


 

Puisqu’il est ici, en ce moment, question de paroles d’oiseaux, il doit être aussi question de paroles de plume... D’autant que vous, humains, en faites bonne consommation dans votre langage. 

« Prendre la plume » par exemple est une bonne idée,

ça permet d’être « léger comme une plume. »

Dans ce cas vous avez le choix :

Vous avez la « plume d’oie » elle est d’un autre temps, c’est vrai, mais c’est grâce à elle qu’on s’est mis à dire « une belle plume » qui peu à peu a visé plutôt l’écriture que l’objet.

Vous avez le « porte-plume, avec « plume sergent-major », s’il vous plaît.

Vous avez le « stylo-plume » avec plume fine, en or. Classe.

Vous avez le « stylo-bille » mais là vous trahissez quelque chose, il ne vous empêchera pas cependant de devenir une « belle plume. » 

Mais faites bien attention, ne vous faites pas « plumer », car la littérature rapporte peu.

Découragé, vous pourrez toujours aller « aux plumes », si vous avez un lit garni d’un édredon véritable, ceux à plumes d’oie sont de loin les meilleurs, mais plus rares, et plus chers.

Si par contre vous décrochez le Goncourt, vous serez une plume célèbre et ce sera bien pour vous. Veinard...

 

Zizi Jeanmaire chantait :

 

🎵  Mon truc en plumes

Plumes de zoiseaux

De z’animaux !  🎵

 

 

la gaillarde conteuse d’oiseaux

Partager cet article
Repost0

Les sept corbeaux 3

Publié le par Patricia Gaillard

Installez-vous confortablement, fermez vos yeux, écoutez l’histoire...

ˋ

 

ˋ

Partager cet article
Repost0

Les sept corbeaux 2

Publié le par Patricia Gaillard

Installez-vous confortablement, fermez vos yeux, écoutez l’histoire...

 

Partager cet article
Repost0

Les Sept Corbeaux 1

Publié le par Patricia Gaillard

Installez-vous, fermez vos yeux, écoutez l’histoire...

Photo Sylvie Gaillard

 

Partager cet article
Repost0

Soyons oiseaux 3

Publié le par Patricia Gaillard


 

Soyons oiseaux 3

 

Je suis le corbeau noir

Enveloppé dans la moire

D’un vieux taffetas froissé

Mon vol est lourd et lent

Et mon long cri strident

Je pourrais me blesser

De vos mythologies

Qui me jettent dans la nuit

De vos songes maudits

Sachez que c’est mon sort

De dévorer les morts

Je n’ai jamais eu peur

De leurs yeux, de leurs cœurs

Et la fin qui vous terrifie

Me nourrit

Et je ris

Du ton gris

De vos peurs !

Partager cet article
Repost0

Soyons oiseaux 2

Publié le par Patricia Gaillard

Photo Sylvie Gaillard

Soyons oiseaux 2

 

La minuscule mésange

Croque la graine et la mange

Elle fait très chef d’orchestre

Avec son noir de guêtre

Et son blanc de neige

Quelques touches de piano

Lui iraient comme il faut

 

Si elle pouvait parler elle nous dirait...

Je m’appelle mésange

Je fais comme les anges

Sans cesse entre terre et ciel

Grâce à la magie des ailes

J’emporte très haut vos espoirs

Puis je reviens avec l’histoire

Qu’il faut sans cesse vous raconter

Car sans cesse vous l’oubliez :

Un trésor est en vous caché

Pour le trouver je peux aider

Moi la petite bête esprit des bois

Qui parle plus qu’on ne le croit

Qui en sait plus que tous vos rois

 

la gaillarde conteuse des oiseaux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si elle parlait elle nous dirait...

 

 

Partager cet article
Repost0