Derniers Commentaires

Mercredi 18 avril 2012 3 18 /04 /Avr /2012 17:00

 

DES OS, DES OS...

 

escalier source

Grand merci à tous ceux et celles qui ont répondu, ici ou ailleurs, à mon appel. J'ai réuni des choses très intéressantes qui vont me permettre d'enrichir cette séance de contes, qui me tient très à coeur. Le document, prévu pour la diffusion de MAMOTCHKA - puisque ce sera le titre - sera réalisé à partir d'une peinture de Myrrha, artiste visionnaire que vous pourrez découvrir sur le site du Souffle d'or, où l'on peut consulter un jeu de cartes qui s'intitule FÉMINITUDE, réalisé à partir d'oeuvres de Myrrha. link

Rendez vous bientôt par ici pour de nouvelles nouvelles !!!

je vous embrasse... 


 

Par Patricia - Publié dans : annonces
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Retour à l'accueil

Commentaires

Bonjour Chère amie conteuse

Je suis preneuse de recevoir tes infos : 92 rue Pierre Brossolette 92250 La Garenne Colombes.

Pour ma part j'ai bien envie de me lancer à travailler sur la Légende de la ville d'Ys mais je ne sais si avec ma modeste espérience de conteuse j'y arriverais !! Bel été.

Commentaire n°1 posté par Viviane le 10/06/2012 à 18h26

c'est rigolo, Viviane, je suis justement penchée sur mon courrier postal, car j'envoie mon joli carton de diffudion de ma "nouveauté" et il y une enveloppe pour toi. 

La légende de la ville d'Ys... très intéressant ! Même si tu as l'impression que ton expérience est modeste, sache que s'attaquer à des grands thèmes comme celui-ci est très formateur. Le meilleur formateur est le conte lui-même ! N'hésite pas. Travailler une histoire comme celle-ci est une sacrée aventure...
à très bientôt dans ta boîte.
Chaleureusement
Patricia 

Réponse de Patricia le 15/06/2012 à 10h19

Elle est vraiment symbolique du monde des contes, cette clé. Amitiés.

Commentaire n°2 posté par Ariaga le 09/05/2012 à 17h39

C'est vrai, Ariaga, la clef est un symbole qui me passionne. Dans mon atelier de conteuse, une ancienne étable que j'ai tâché de conserver dans son état d'origine, des centaines pendent aux poutres, au bout de fils transparents. Certaines sont grandes, originales, curieuses et d'autres minuscules, ouvragées, dorées... Un excellent exercice d'inspiration méditative consiste à imaginer ce vers quoi chacune d'entre elle ouvrait au temps de son utilité... quelles fabuleuses compagnes, quel univers ! Belle journée !

Réponse de Patricia le 10/05/2012 à 10h26
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés