Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

  TOUT PUBLIC DÈS 8 ANS



                                    

Patricia raconte… 

 

Ventreroux

   

  SDC12489 

   
contes merveilleux
de nos mères veilleuses…

Les contes merveilleux nourrissent chacun selon son histoire,
l’enfant qui marche vers l’âge adulte, l’adulte qui marche
vers l’accomplissement.

Pour moi le ventre roux obscur et mystérieux des forêts est le lieu rêvé des contes. C’est le ventre sauvage d’une mère veilleuse d’où naissent ces récits. Je suis née en Alsace, pas loin d’une grande forêt toute peuplée de chênes et de hêtres et dans la chambre trop fraîche où je passais mes nuits, enfant, noyée sous le gros édredon de plumes, j’écoutais en silence les contes que ma petite mère me lisait parfois le soir…

Ces histoires étaient un troisième sein auquel je buvais la grâce d’enfanter l’imaginaire, elles étaient des portes vers un élargissement considérable des apparences, vers des voyages d’où notre monde m’apparaissait aussi petit qu’un pois.
Merci à vous forêts d’abriter encore dans votre ventre roux, tous ces inoubliables miroirs à nos chemins : Le Petit Poucet qui doit un jour se perdre pour se trouver, la Belle Endormie et son curieux sommeil d’un siècle, étendue sur un lit de velours vert, le fuseau coupable posé près d’elle et où perle encore une goutte de sang, de sang rouge, de sang vivant, dans un château caché sous les branches entremêlées d’un genévrier.
Et Cendrillon donc, Cul de Cendres chez moi, encore une discrète, à qui le merveilleux arrive…  malgré tout.
Il vient sans qu’on le cherche, il vient quand on ne l’espère plus, quand tout devient noir et soudain tout  bascule.

Les contes merveilleux ont de beaux jours devant eux car ils en ont beaucoup derrière…

La séance présente un risque : l’enchantement … !

Une heure.  Pour tous dès 8 ans

 




 


Patricia
raconte
 


Marchand’heures  

 

SDC12686


contes de fil et de temps


Rêver échappe au temps… 


Ma mère m’a mise au monde tard, dans un temps où l’on mourait tôt. Mes aïeux n’étaient plus là pour pencher sur mon berceau leur vieille grâce bienveillante.
Les ai-je manqués ? Bien sûr.
Pas complètement pourtant, car mes racines portent encore le fil de lin des uns qui étaient tisserands et le rythme des autres qui étaient horlogers.
Des marchands d’heures, des tripoteurs de pendules, des égreneurs de minutes et de secondes qui décortiquent les vies en instants minuscules…

Fil et rythme pour une conteuse, voilà de quoi tisser de fameuses histoires…

Accompagnée d’un sablier qui coule en chantant dans un silence ambré et doux et d’une bobine dont le lin est sans fin, je vous raconterai Dame Holle ou comment une quenouille tombée au fond d’un puits ouvre une porte vers l’autre monde.
Je vous parlerai de Dasipodiras, cet horloger secret et solitaire dont on ne sait pas grand-chose sinon qu’il revient parfois sur la terre parce qu’il est le maître du
temps.
Je vous présenterai Arachnée, Ariane, les Parques, déesses-fées qui tissent, tiennent, nouent et dénouent les destinées…

Les secondes tinteront, légères, irrévocables, pendant que vous suivrez la Belle Endormie et ses cent années d’errance intérieure et Frère Clémentin qui soudain appréhende une éternité bien étrange…

 « Le conte est un fil qui relie ce monde aux autres mondes… et tous les êtres ensemble… »                  

1heure de temps suspendu.    
Pour tous dès 8 ans


 



 

 

SÉANCE NOCTURNE EN FORÊT 

Dans les pas du Petit Poucet


poucet2

   

à la suite de Patricia Gaillard, Conteuse… 

 

Partir de nuit, semer des cailloux blancs, côtoyer l’étrangeté des bois sous la lune, croiser peut-être une poignée de lucioles ou quelque ver luisant…

 

 Et puis écouter ce conte du Petit Poucet que l’on croit connaître et qui a pourtant bien des merveilles ignorées à nous apprendre encore… 

 

Il fera frissonner les petits, ils aiment frissonner.

Il surprendra les grands.

Puis nous en reviendrons en rang d’oignons, par le chemin des cailloux blancs et ronds.


Mais bien plus tard sous nos paupières closes,
ce Poucet étonnant sera là encore et pour cause…

C’est nous…


1h30 de balade forestière et nocturne, en famille, à savourer sans crainte avant d’aller dormir… 

 

 




 

 

 

 

 

Partager cette page

Repost 0
publié par