Conte du 11 Décembre - Calendrier de l'avent des contes

Publié le par Patricia Gaillard

sapin bleu givré, un matin de Décembre...

Dans mon Jura, partagé en cantons, il y celui de Nozeroy, où l'humour et l'espièglerie semblent prisés. Ici des historiettes circulent depuis longtemps, on les appelle Racontotes, elles sont de courtes anecdotes rigolotes, ou des petits textes moqueurs.
En voici une...


C'était dans le gros de l'hiver. Un homme partit à pied de Mouthe* vers Nozeroy. Le froid était terrible. La bise lancinante gelait tout. À la barbe glacée du marcheur pendaient des fils de givre. Jamais peut-être on n'avait vu un froid si froid.
Vers Beaupâtrier on l'entendit dire : "Il fait bou..." Après quoi il resta silencieux, dit l'histoire, tout le restant du voyage. Assis au coin du feu, dans une auberge de Nozeroy, après un très long moment, on l'entendit dire : "....grement froid ce matin !"

La bise lui avait gelé la parole dans la bouche...


*Mouthe, dans le doubs, est la ville la plus froide de france. La température baisse tant, l'hiver, qu'on la surnomme La petite Sibérie.

 

Extrait de Contes et Légendes du Jura - Patricia Gaillard - éditions De Borée - 2007 -

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article