Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le jardin du 17 Avril

Publié le par Patricia Gaillard


 

Le jardin du 17 Avril

 

Les petits cyclamens se réveillent sur le rebord de la fenêtre. Leurs fleurs aux boutons discrètement penchés s’allongent, se déploient et leurs vives couleurs sont sublimées par le soleil matinal.

Aujourd’hui la bise semble avoir abandonné la partie. Par ici on dit qu’elle s’installe pour trois jours, six jours ou neuf jours. Cette fois je crois bien que c’est neuf et c’est dur.

Dans la journée nous ferons un grand tour du potager et je viendrai demain avec des choses à vous raconter.

La vie au jardin va reprendre. Il nous semble sortir doucement d’une sorte d’hibernation. Celle-ci n’a pas été un long sommeil, mais bien plutôt un temps retiré, posé, tourné vers des choses passionnantes.

Chaque saison à ses charmes.

 

Et nous voici comme les cyclamens, dressant nos têtes penchées, pour fleurir au soleil d’Avril.

 

À demain, chers lecteurs

 

la gaillarde conteuse

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Le jardin du 14 Avril

Publié le par Patricia Gaillard

Elle arrive, l’éphémère clochette blanche avec son parfum si personnel. Ce printemps est magnifique. Tout se déploie en verts apaisants. Marcher chaque matin nous invite dans l’intimité de la nature, nous suivons ainsi son avancée, jour après jour. Rien ne la retient, elle est un jaillissement. Nous sommes le même jaillissement, trop souvent freiné par nos pensées.
Hier, saluant le grand chêne, tout là-bas, j’ai eu envie de lui demander un morceau de son écorce. À peine avais-je posé un doigt décidé, qu’un joli bout d’écorce s’est détaché, sautant joyeusement contre mon visage. Les arbres n’ont pas besoin que nous répétions nos attentes deux fois ! Quelle conscience...

Savourez tout ce que vos yeux croiseront de ce jour
Et gardez-vous de tout désenchantement

 

la gaillarde conteuse 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Le jardin du 11 Avril

Publié le par Patricia Gaillard

Le jardin du 11 Avril

 

Nous traversons la période de l’année où il n’y a plus rien à récolter au jardin. Les légumes-racines de l’hiver sont terminés, les dernières pommes de terre sont horriblement rabougries et vont rejoindre le compost en compagnie du dernier potimaron qui s’est couvert de taches noires. Nous terminons cette semaine l’oignon, l’ail et l’échalote. Le printemps c’est la mort des vieux légumes et la naissance des nouveaux, entre les deux il y a un temps de « silence » car les semis des dernières semaines n’ont pas encore abouti...

Nous nous rabattons donc sur les conserves au sel, les congélations, les légumes secs et quelques légumes frais du commerce. Mais pour ne pas perdre ce lien précieux avec le potager, je cueille des jeunes pousses de livèche, du persil - car il est encore très beau - et la jolie ciboulette. Ces trois-là, pourtant discrets, sauvent la situation ! Je les hache menu et les glisse partout : sur la soupe au moment de servir, dans les salades, dans les sauces de viandes, dans le court-bouillon des poissons... ainsi notre cher potager saute directement dans nos assiettes. Ouf. 
Si nous ne pouvions plus faire ainsi, je ne donnerais pas cher de nos vies ! 

 

Mais... mon cher jardinier m’a dit ce matin que les radis et salades n’allaient pas tarder.


Merveille...

 

Passez un agréable dimanche

Ne laissez pas ce vent vous emporter !

 

la gaillarde conteuse

Partager cet article
Repost0

Cerisier japonais

Publié le par Patricia Gaillard

Quand je vois le cerisier japonais en fleurs près de l’étang, je comprend les japonais qui à cette époque pratiquent « l’hanami » la contemplation des fleurs... 

trouvez un cerisier, blanc, rose, qu’importe, et  contemplez ses fleurs

« Si vous prenez une fleur dans votre main et la regardez attentivement, cette fleur devient votre monde pour un moment. »  
Georgia O’Keefe 

 

Partager cet article
Repost0

Je vous présente Astrovalde

Publié le par Patricia Gaillard

Astrovalde - création Sylvie Gaillard


Je vous présente Astrovalde, un personnage crée et sculpté par ma fille qui s’est mise soudainement à travailler le bois. Elle y voit un plaisir, j’y vois un don. Il est près de moi, dans ma cuisine, je le sens tellement vivant. Astrovalde est le prénom d’un de mes ancêtres, né en 530, Astrovalde d’Aquitaine, fils de Willichaire d’Aquitaine. 

On pourrait traduire Astrovalde par « beaucoup d’étoiles »

Il va bien en tout cas à ce gnome. Les gnomes sont associés aux cristaux et aux pierres précieuses. Ils annoncent « le nouvel homme » « l’homme qui connaît à nouveau la nature » « l’homme qui est changé en or véritable... »

 

qu’on se le dise !

 

la gaillarde conteuse

 

Partager cet article
Repost0

Le jardin du 1er Avril

Publié le par Patricia Gaillard

Journée très remplie...
je n’ai pas pris le temps de venir vous parler
Cependant je tiens à vous offrir le joli bouquet de notre promenade de ce matin
Pour vous dire à toutes et à tous bienvenue en Avril ! 

la gaillarde conteuse 

Partager cet article
Repost0