Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les lundis sages

Publié le par Patricia Gaillard


Les lundis sages

 

Une belle énigme pour ce Lundi, qui est aussi le dernier jour de février

Il me semble que je vous entends dire :  « le temps passe »

Eh bien justement…

 

Dans le verre en haut

La réserve d’avenir s’amenuise

Dans le verre en bas

S’entasse le trésor du passé

Et de l’un à l’autre la vie s’écoule

À grains menus

À travers le conduit du présent

Le sable fuit

Le temps ruisselle…

 

la gaillarde conteuse

 

Partager cet article
Repost0

Votre bouquet du Dimanche 27 Février

Publié le par Patricia Gaillard


Votre bouquet du Dimanche 27 Février

 

Petit bosquet de violettes écloses ce matin, presque caché entre les feuillages d’un cyclamen et d’une pervenche. Cette jolie fleur avec sa teinte franche et son parfum délicat, évoque l’humilité et la sensibilité, deux qualités humaines précieuses que les puissants de ce monde gagneraient à fréquenter.

 

Je vous souhaite un Dimanche sensible et doux

Respirez, respirez la violette !

 

la gaillarde conteuse

 

PS : nous surveillons le cocon chaque jour, pour l’instant rien ne bouge

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Le jardin, au seuil de Mars

Publié le par Patricia Gaillard


Le jardin, au seuil de Mars 

Toute la nature se réveille et les nouveautés se déploient partout. Les pervenches font quantité de jeunes feuilles vernissées, les arums sauvages déroulent leur feuillage brillant, les boutons de jonquilles montent, les crocus sont là, une branche de forsythia, penchée vers l’eau, montre déjà ses fleurs jaunes, et les bergenias, toujours fidèles à Février, portent au cœur de gros bouquets de fleurs, rose bonbon, qui montent. Et puis les ficaires, les pâquerettes, les véroniques de Perse, des primevères bien sûr et des bourgeons partout, partout.

 

Mais dites donc, ça ressemble au printemps ça !

 

Près de l’étang, les habitués de l’hiver continuent leur picorage, aucun grain ne leur échappe, faisans, tourterelles, le foulque solitaire (qui a invité une pote, hé hé c’est l’époque) pies, geais, merles, tous ceux-là en troupeau joyeux.

 

Mais dans ce tableau printanier, un gros point noir, marron plutôt, notre terre argileuse a pompé toute cette pluie de l’hiver, jusqu’à complet gavage et toute notre terre est une abominable gadoue !!!!!!

Joli le jardin, oui, mais tout à fait im-pra-ti-ca-ble…. Même en sabots, ça glisse, ça nous fait des semelles épaisses de boue collante, c’est hooooooooooorible

Misère…

Soleil, cher soleil, chauffe, chauffe et sèche notre petit domaine !

 

la gaillarde conteuse… gadouilleuse…

 

 

Partager cet article
Repost0

Les Lundis sages

Publié le par Patricia Gaillard

 

Les Lundis sages

 

 

- Dis-moi, la feuille, as-tu peur de l’automne qui vous fait mourir, toi et tes semblables ?

- Je n’ai pas peur. J’ai été vivante deux saisons durant, l’arbre et moi avons œuvré ensemble, je lui ai donné beaucoup de moi. Je ne suis pas uniquement cette feuille que tu vois, je suis aussi l’arbre. À l’instant où je tomberai gracieusement sur la terre, qui se nourrira de moi, je saurai que je nourrirai l’arbre.

Pendant que nous parlons, voici qu’un fort vent se lève et décroche la feuille qui tourbillonne joyeusement jusqu’à la terre.

Je m’incline devant elle.
En un instant, elle m’a beaucoup appris…

 

(Histoire de Tich-Nhat-Hanh - version de Patricia Gaillard)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Votre bouquet du Dimanche 20 Février

Publié le par Patricia Gaillard


Votre bouquet du Dimanche 20 Février

 

La petite pensée qui porte le joli nom de viola parvula, a le même charme que la violette. Contrairement à la grande pensée, elle ne baisse pas sa tête et fait bien plus de fleurs que cette dernière. C’est une plante dont j’apprécie beaucoup la présence. Cette potée, acquise hier, va se développer jusqu’à devenir une grande boule de fleurs et ce sans s’arrêter, jusqu’à l’été.

 

Ce sont donc des pensées lumineuses que je vous offre aujourd’hui,

Gageons qu’elle sauront vous inspirer des pensées lumineuses 😄

 

la gaillarde conteuse

Partager cet article
Repost0

Un cocon

Publié le par Patricia Gaillard

Un cocon ma foi
Mais un cocon de quoi ?
Il ressemble à un coquillage
C’est, je trouve, un fort joli tissage
Araignée, d’après les photos sur le net
À moins qu’on nous y dise des sornettes
Il va nous falloir surveiller cette couveuse
Afin de surprendre la bestiole courageuse

Alors…
patience
vigilance
semence
dormance
chance ! 

Nous promettons de vous tenir informés de la chose
Et de partager avec vous cette métamorphose…

la gaillarde conteuse 
 


 

 

Partager cet article
Repost0

Les Lundis sages

Publié le par Patricia Gaillard


Les lundis sages

 

Une feuille de papier, blanche comme neige dit :

Pure je fus créée et pure je resterai à jamais

Je préfère être brûlée et me changer en cendres blanches plutôt que de souffrir que l’obscurité me touche ou que la saleté s’approche de moi

L’encre entendit ce que le papier disait et elle rit dans son cœur noir

Mais elle n’osa jamais s’approcher

Et la feuille de papier, blanche comme neige

Resta pure et chaste pour toujours

Pure et chaste

Et vide

 

Khalil Gibran (le précurseur)

 

Partager cet article
Repost0

Votre bouquet du dimanche 13 Février

Publié le par Patricia Gaillard

Photo P.Gaillard


Votre bouquet du Dimanche 13 Février

 

Voici pour vous aujourd’hui la toute première pervenche du petit domaine. Épanouie discrètement, derrière un ourlet de mousses, au beau milieu de quelques vieilles feuilles, d’une jonquille bien avancée et d’une touffe de cyclamen sauvage, elle brille par son bleu fascinant, magnifié par le beau vert satiné de ses feuilles.

 

On dit qu’elle symbolise un doux souvenir, une amitié, une mélancolie.

Deux papillons de nuit sont friands de pervenches, la mariée et une sorte de sphinx On les imagine bien, dans l’argenture d’un clair de lune, embrasser en frétillant de leur corps duveteux, le cœur ouvert de cette fleur à l’air si sage.

 

Bien des noces nocturnes nous sont ainsi cachées…

Passez avec douceur ce Dimanche de Février

 

la gaillarde conteuse

Partager cet article
Repost0

L’aube

Publié le par Patricia Gaillard

Photo P.Gaillard

 

 

Chaque aube ouvre ce qui reste à vivre

Chaque aube est un autre livre

 

Celui d’avant est refermé et dort

Dans notre mémoire-trésor

 

Chaque soir laisse mourir

Chaque aube fait frémir

 

 

la gaillarde conteuse

Partager cet article
Repost0

Les lundis sages

Publié le par Patricia Gaillard

Image Pixabay


Les lundis sages

 

Un vieil homme sort de la forêt, courbé sous le poids d’un lourd fagot. N’y tenant plus, il le pose au sol et se plaint

- Je suis vieux, je n’en peux plus, la mort devrait venir me chercher.

Et voilà que la mort arrive

- Me voilà, dit-elle, que veux-tu de moi ?

Saisi de frayeur le vieillard lui répond

- Que tu m’aides à recharger ce fagot sur mon dos

 

Certaines histoires courtes en disent long ! 
 

la gaillarde conteuse

 

 

 

 

lien vers Hänsel et Gretel que je vous raconte en 5 parties : https://www.patricia-gaillard-conteusesauvagedumerveilleux.com/2021/12/je-vous-raconte-hansel-et-gretel.html

 

lien vers Dame Holle que je vous raconte en 4 parties : https://www.patricia-gaillard-conteusesauvagedumerveilleux.com/2021/12/dame-holle-1.html

 

Lien vers Le petit soldat de bois que je vous raconte en 2 parties : https://www.patricia-gaillard-conteusesauvagedumerveilleux.com/2021/12/le-petit-soldat-de-bois-1-1.html

Partager cet article
Repost0

1 2 > >>