Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les Lundis sages

Publié le par Patricia Gaillard

Image Bountysmum - Pixabay


Une poignée de dictons rigolos pour commencer cette semaine
 

- Une heure au Paradis c'est déjà pas mal...

- Celui qui se fait tapis n'a pas à se plaindre de la poussière...

- Si les riches pouvaient payer des remplaçants pour mourir à leur place, les pauvres gagneraient bien leur vie... 

- Si la chance est avec toi, même ton coq pondra !! 

Passez une très douce soirée

la gaillarde conteuse 

 

Partager cet article
Repost0

Votre bouquet du Dimanche 26 Juin

Publié le par Patricia Gaillard


Votre bouquet du Dimanche 26 juin

 

Nos promenades matinales ont été rares ces derniers temps, la grande chaleur nous forçait à réserver les premières heures au jardin qui devenait ensuite très vite infréquentable.
Mais ce matin, après les belles pluies qui ont offert à la terre un arrosage dont elle s'est régalée, nous avons pu repartir sur un de nos chemins préférés, bordé de graminées dorées par la sécheresse. J'y ai tout de même trouvé quelques fleurs sauvages, surtout des ombellifères, qui forment un joli bouquet pour terminer ce mois de Juin.


Et voici pour vous, une poignée de fraîcheur, de couleur et de poésie champêtre.

 

Passez un très bon Dimanche !

 

la gaillarde conteuse

Partager cet article
Repost0

Cercle de fées

Publié le par Patricia Gaillard


Cercle de fées

 

Bien sûr on ne peut pas le comparer aux curiosités que l'on appelle cercles de fées, visibles dans certains déserts. Cependant reconnaissez que c'est bien un cercle, et celui-ci n'a aucune raison d'être, nous y avons bien réfléchi, mon cher jardinier et moi, sans jamais trouver.

Rien ne s'oppose donc à ce qu'il devienne cercle de fées. Ça me va car j'imagine très aisément quelques dames blanches ou vertes, dansant à la  lune, avec des tenues vaporeuses de mousses et de brumes et, posées sur leurs longs cheveux, de légères couronnes de fleurs. À force de tourner, leurs pieds nus ont usé l'herbe, jusqu'à la dessécher, voyez plutôt. 
Ce sont peut-être aussi des pilliwiggins, de toutes petites fées qui portent antennes et ailes de papillons ou de libellules et qui fréquentent les charmants jardins anglais où il est facile de les confondre avec des insectes. Je crois que si une nuit je me levais - je le fais  souvent - je ne serais même pas surprise de les surprendre, car je crois que nos yeux aiment la poésie, le rêve, et ils voient bien mieux que ne voient nos cerveaux !

 

Venez, dansons, dansons sur ce cercle de fées, dansons jusqu'à oublier la morosité qui court sur la terre, comme un vieux vent gris... 

 

la gaillarde conteuse 

 

Partager cet article
Repost0

Réponse à la devinette de Mardi

Publié le par Patricia Gaillard

Réponse à la devinette de Mardi 

Cinq voyelles, une consonne, en Français composent mon nom,
Et je porte sur ma personne de quoi l'écrire sans crayon...

Nadine, une lectrice de ce blog, a trouvé la réponse, et mon cher jardinier aussi, 

c'est l'oiseau

Bravo, Voltaire aurait été content

😄 

Partager cet article
Repost0

La devinette du Mardi

Publié le par Patricia Gaillard

La devinette du Mardi 

C'est encore Voltaire qui nous la propose, cette devinette du jour : 

Cinq voyelles, une consonne, en Français composent mon nom,
Et je porte sur ma personne de quoi l'écrire sans crayon...

La réponse, Jeudi ! 

la gaillarde conteuse 
 

 

Partager cet article
Repost0

Votre bouquet du Dimanche 19 Juin

Publié le par Patricia Gaillard


Votre bouquet du 19 Juin 

Me voici avec la si traditionnelle lavande. Bien sûr on peut la trouver envahissante car on la voit partout, sur les tissus provençaux, dans les sachets parfumés, les savons et les eaux de toilette. Une incontournable, une inévitable que l'on voit en Juin, dans chaque jardin, chaque parterre des villes et villages où se dressent, à la fois bleus et mauves, ses longs épis. Prenez un de ces épis, écrasez-le dans vos doigts et sentez... vous comprendrez à coup sûr son grand et si ancien succès. 
Vive la lavande ! 

Et belle fête à tous les pères, les beaux-pères, les bons pères, les petits pères ! ❤️

Très douce fin de Dimanche, le soleil se couche, nous pouvons peut-être espérer la fin de ce vent brûlant 

la gaillarde conteuse 

Partager cet article
Repost0

Le journal du petit domaine

Publié le par Patricia Gaillard


Le journal du petit domaine

 

Quel travail pendant le mois de Mai et le début de Juin ! Groseilles, cerises, choux-fleurs, brocolis, choux verts, ont été nombreux et magnifiques. Confitures, compotes, coulis, fruits et légumes congelés, nous avons bien œuvré pour remiser toutes ces richesses que la nature nous donne en échange du respect, des soins et de l'attention du jardinier. Cette collaboration est efficace et notre santé l'applaudit ! Nous avons mangé beauuuuuuuucoup d'artichauts. Bons pour le foie ? Parfait.

 

Au potager, nous allons pouvoir commencer à consommer les oignons, l'ail et les échalotes, dès que nous n'aurons plus d'oignons nouveaux et d'ail de l'année dernière.

 

Les cucurbitacées de tous genres poussent comme des champignons, l'étendue de leurs feuilles rugueuses est spectaculaire, les haricots sont plus lents, mais n'oublions pas :  qui va piano, va sano. Les dahlias rouges ont leurs premières fleurs, près des soucis orange ou citron, un peu plus loin certains cosmos dessinent déjà leur légèreté.

Dans les serres les grappes de tomates ne se plaignent pas de la chaleur, elles aiment !

Sur toute la surface du jardin, mon cher jardinier a étalé son mulch. Entendez par là les tontes recouvrant tout le sol entre les plantations. Dessous, l'humidité et la fraîcheur de la terre demeurent appréciables et les adventices- que l'on nommait à tort mauvaises herbes - sont beaucoup plus rares. Bien sûr tout cela n'a pas échappé aux limaces, qui apprécient de se cacher sous cette couverture odorante. Après tout... si elles restent cachées... 

 

Le cocon - qui s'appelle en fait l'oothèque - n'a pas bougé depuis des mois. En faisant quelques recherches, j'ai découvert que c'était normal et que c'était lors des fortes chaleurs de Juin que les petites mantes naissaient. Il s'agit de guetter souvent, pour surprendre cet instant précis ! Mission hautement délicate, je vous promets de faire de mon mieux...

 

la jardinière et son jardinier

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Visite...

Publié le par Patricia Gaillard

Petite randonnée sur la peau du jardinier...


Visite,

 

Ils sont rares les étés où le petit domaine ne voit pas deux ou trois visites de scarabées d'or vert. Ce royal symbole égyptien porte décidément sous sa carapace métallisée les mythes de toute une civilisation et chacune de ses apparitions dans mon monde de conteuse est une surprise et un honneur. Mon esprit alors s'en va un instant sur les rives du Nil et Isis, Osiris, Nephtys, Seth et tant d'autres défilent sur les fresques bleues et ocres de mon imaginaire. J'écrirai un jour un ouvrage sur cette mythologie. Connue ? Pas tant que ça, car dans notre culture les mythes grecs occupent la première place.

 

Un scarabée pour votre journée !

 

la gaillarde conteuse

Partager cet article
Repost0

Les lundis sages

Publié le par Patricia Gaillard

Image Geralt - Pixabay


Les Lundis sages

 

Je vous livre ici un texte de Smohala, Indien Nez Percé, fondateur de la religion des rêveurs...

 

"Mes jeunes gens ne travailleront jamais.

Les hommes qui travaillent ne peuvent rêver et la sagesse nous vient par les rêves.

Vous me demandez de labourer la terre. Dois-je prendre un couteau et déchirer le sein de ma mère ? Alors, quand je mourrai elle ne voudra pas me prendre dans son sein pour que j'y repose.

Vous me demandez de creuser pour trouver de la pierre. Dois-je creuser sous sa peau pour m'emparer de ses os ? Alors, quand je mourrai, je ne pourrai plus entrer dans son corps pour renaître.
Vous me demandez de couper l'herbe, d'en faire du foin, de le vendre pour être aussi riche que les hommes blancs. Mais comment oserais-je couper les cheveux de ma mère ?"

 

Très bon Lundi pour vous toutes et vous tous

 

la gaillarde conteuse

 

Partager cet article
Repost0

Votre bouquet du Dimanche 12 Juin

Publié le par Patricia Gaillard


Votre bouquet du Dimanche 12 Juin

 

Voyez ces lobelias d'un magnifique bleu Klein, devant l'entrée de la maison. 

Le bleu évoque la vie, le voyage, le rêve, la découverte, la sérénité, la sagesse, la pureté, la fraîcheur. Il est associé au calme, à la vérité aussi, celle que révèle la limpidité de l'eau.

 

Passez un Dimanche bleu !

 

la gaillarde conteuse

Partager cet article
Repost0

1 2 > >>