Il dort, l'esprit de l'hiver

Publié le par Patricia Gaillard

L'esprit de l'hiver sommeille encore,
Près de son sac de gel et de froidure,
Une fois n'est pas coutume, il dort,
Dans le berceau de soie et de dorure
D'une feuille gracieusement posée
Au creux des branches du noisetier
Aucune brume matinale, aucune pluie,
Aucun soleil ni aucune nuit,
N'a su troubler son repos,
De son sac, bien fermé, rien ne sort,
Ni givre, ni neige, ni vent fort
L'automne maintenu est en rage...
L'esprit de l'hiver dort encore,
Une fois n'est pas coutume, il dort,
Si vous avez l'oreille des sages
Des philosophes et des enfants,
Vous entendrez son doux ronflotement...

Patricia Gaillard



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Bonjour,
Je t'ai entendue ce matin, par hasard à la radio, Dreieckland,
Que de souvenirs et du plaisir à entendre la légende du St Nicolas!!
Bonne route,
souvenirs de Wittelsheim ...dans les années 1992!!
Répondre
P
Ma surprise est complète, Claudine !
Souviens-toi, c'est toi qui m'avais trouvé ma première occasion de plonger dans le conte, cette forêt passionnante et sans fin que je fréquente depuis avec une passion qui ne perd rien au fil du temps. Deux jours en Alsace, cette radio et un ou deux marchés de Noël de villages, m'ont fait un délicieux bain d'alsacitude...
Je t'embrasse et te remercie de ta belle visite.
Un grand bonjour de Jean-Marie
Patricia
M
L'esprit d'hiver s'est réveillé... on l'attendait, on l'espérait... on commençait à s'impatienter.
Maintenant, l'esprit léger, on peut rêver au temps de l'Avent, aux chocolats brulants servis dans une porcelaine fine au doux bruit des tic-tac des aiguilles et attendre bien patiemment...
Mais qu'attendez vous , vous Patricia en ces jours de froid ?
Beau mois de décembre
Madeleine
Répondre
P
Mon attente ressemble à la vôtre, Madeleine... j'aime cette période calme et douillette avant Noël. Les saveurs, les parfums, les baies rouges, les bougies, les branches des persistants qui entrent dans la demeure, ce froid presque délicieux car il invite à la tisane de cannelle et de badiane, à une méditation particulière, à des songeries... Comme tous les rêves, l'avant et l'avent sont la meilleure part !!
E
Eh bien, depuis hier, il arrive l'hiver car il faut bien qu'il se pose. Mais tu as eu raison de faire une ode à l'automne qui tient ! bon après midi Patricia.
Répondre
P
Je savais que l'hiver allait bientôt se réveiller... je voulais vite encore rendre hommage à ce bel automne
A
Non seulement tu es une conteuse mais tu es aussi poétesse, quel plaisir de te lire. Amicales bises.
Répondre
P
Merci Ariaga, je pense que c'est de la petite poésie de rêveuse, mais j'en ai beaucoup de plaisir...