Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Votre bouquet rouge basque du Dimanche 2 Octobre

Publié le par Patricia Gaillard

Votre bouquet rouge basque du Dimanche 2 Octobre

Trois semaines à peindre les volets, pauvre jardinier... mais ce rouge basque, qui les a joliment rénovés, va à merveille à notre très vieille maison de pierres, ça lui donne une espèce d'énergie. Du coup devant la grange, en compagnie d'une grosse courgette d'août, d'un cœur en pommes de mélèze et d'un fagot de bouleau, j'ai posé un chrysanthème du même rouge basque pour votre bouquet de ce Dimanche. 
On dit qu'en découvrant une maison on connaît déjà ses occupants...

Très belle journée à vous ! 
la gaillarde conteuse 

 

Partager cet article
Repost0

Présent quotidien

Publié le par Patricia Gaillard

Image Pexels - Pixabay

Présent quotidien

 

Nous nous posons tous des questions devant l'écran du monde et nous craignons un mauvais déroulement des choses. Alors songeons à ce que disait Montaigne :

"Qui craint de souffrir, il souffre déjà de ce qu'il craint"

Ne craignons pas d'avance, ne souffrons pas déjà, nos appréhensions sont aléatoires, demeurons juste dans le présent. Ce présent dont on parle tant et que nous peinons à habiter vraiment.

Le présent c'est notre quotidien, ce trésor des jours qui peut sembler banal, tant il est présent, justement. Notre quotidien est notre terre. Une terre que nous avons tissée au fil du temps, une terre bâtie au milieu du monde. Comme une île il peut nous tenir un peu retirés des fracas et des murmures.


le présent, le quotidien, accessible, simple

un arbre enraciné avec un feuillage ample

un trésor

 

Il est six heures, il fait encore nuit, j'écoute les bruits, je prépare un thé, j'ouvre la porte au chat, un parfum de terre mouillée pénètre, j'entends ronfloter mon cher jardinier, l'horloge fait tic-tac, le voisin démarre sa voiture, un corbeau croasse sous le noyer...


le présent

le quotidien

le trésor...

 

la gaillarde conteuse

Partager cet article
Repost0

Votre bouquet du Dimanche 25 Septembre

Publié le par Patricia Gaillard


Votre bouquet du Dimanche 25 Septembre 


Hier, un petit tour de l'étang et un saut au potager pour récolter ce beau bouquet automnal. Bonne intuition car ce matin il pleut. Branches d'érable, feuilles d'artichaut et même la participation du petit chêne. Les zinnias de Septembre ont leurs plus belles teintes et l'orange est, de plus, la couleur de l'accomplissement.
Tout pour plaire !

Et c'est à la lumière de ce bouquet que nous vous souhaitons un pluvieux Dimanche
 

la gaillarde conteuse et son cher jardinier 🌱 🍎 🌱 🍐🌱 🥦🌱🥬🌱🥕🌱

Partager cet article
Repost0

Un Dahlia mignon rescapé !

Publié le par Patricia Gaillard

Un Dahlia mignon rescapé ! 

Vous vous souvenez peut-être de ce petit dahlia dont je vous parlais il y a presque un an. Semé, à peine poussé, malingre, il nous a émus en fin d'été dernier. Nous l'avons doucement déplanté, placé dans un pot et posé à l'intérieur, devant la fenêtre, près de l'évier de la cuisine.  Je l'ai surveillé comme une infirmière et tous les deux jours je lui ai donné soit un peu d'eau tiédie, soit les nobles petits restes des thés, rouges, verts, noirs de la maisonnée... Il a poussé ainsi courageusement tout en longueur et tout l'hiver.

Vers le mois de Mai mon cher jardinier l'a taillé puis transplanté au jardin, tout près d'une touffe de glaïeuls qui poussait allègrement. 

Aujourd'hui voici notre cher patient, revigoré, retapé, guéri, en un mot  : magnifique ! 

la gaillarde conteuse

Pour le voir l'hiver dernier c'est par ici https://www.patricia-gaillard-conteusesauvagedumerveilleux.com/2022/01/votre-bouquet-du-dimanche-23-janvier.html
 

Partager cet article
Repost0

Madame, Monsieur...

Publié le par Patricia Gaillard

Madame, Monsieur...

Madame Mante, religieuse comme le prouve sa posture priante, est habillée d'une veste longue en soie vert tendre. Ses pattes ont l'aspect de fines tiges de fleurs et son abdomen rebondi est gainé de cuir vert. Son air tranquille et patient semble inviter Monsieur Mante à de joyeux jeux d'amour auxquels il ne va pas pouvoir résister... c'est le jeu...

Monsieur Mante, très élégamment enrobé d'une fine armure marron glacé, a remarqué Madame et perçu son alléchante invitation. Il ignore, le pauvre, qu'après la galipette cette belle aura un besoin urgent de protéines et que Monsieur, qu'elle aura juste sous la main, fera fort bien l'affaire. L'ingrate ! 

On dit qu'un mâle humain après l'amour s'endort
Eh bien, la femelle Mante après l'amour dévore
Chacun en ce domaine a ses p'tites habitudes
Mais, reconnaissez, quel manque de gratitude ! 


la gaillarde conteuse 

Partager cet article
Repost0

Votre bouquet du Dimanche 18 Septembre

Publié le par Patricia Gaillard

Votre bouquet du Dimanche 18 Septembre 

 

Ce matin il fait 8°
Brrrrrrrr
Pourtant les journées chaudes ne sont pas loin derrière
Mais l'automne vient déjà prendre sa place

Voyez la belle plante décorative issue de nos deux épis de maïs. Si vous vous baladez à la campagne, sachez que c'est le bon moment pour chaparder quelques épis de maïs, les déshabiller, les accrocher dans votre cuisine ou dans une grange, vous pourrez ainsi l'an prochain en faire la plantation dans un lieu choisi de votre jardin, ou tout simplement dans la terre d'un gros pot. 

Passez un bon et frais Dimanche !

la gaillarde conteuse

le même plant en juillet   https://www.patricia-gaillard-conteusesauvagedumerveilleux.com/2022/07/votre-bouquet-du-dimanche-31-juillet.html

le même plant en août    https://www.patricia-gaillard-conteusesauvagedumerveilleux.com/2022/08/votre-bouquet-du-dimanche-14-aout.html

 

 

Partager cet article
Repost0

Pomme créative

Publié le par Patricia Gaillard


Pomme créative

Si on est un peu observateur on peut constater chaque automne que certaines pommes se distinguent de leurs commères par des tâches ou des stries tout à fait personnelles.

Celle-ci par exemple, ramassée dans l'herbe ce matin et qui a rassemblé ses stries rouges sombres en une unique tâche haute en couleur, façon Gauguin.

Vous souvenez-vous aussi de celle, carrément inattendue, pour ne pas dire magique, dont je vous avais parlé en 2018 ? 
La voici par ici... https://www.patricia-gaillard-conteusesauvagedumerveilleux.com/2018/10/jardin-magique.html

la gaillarde conteuse

Partager cet article
Repost0

Votre bouquet du Dimanche 11 Septembre

Publié le par Patricia Gaillard

Votre bouquet du Dimanche 11 Septembre

Il y a trois ans il y avait une belle mauve dans la plate-bande qui longe l'allée vers la boîte aux lettres. Ma belle-fille m'en avait donné le plant, qui avait très bien poussé. Mais l'an passé il avait disparu et nous avions regretté cette plante charmante.

Il y a quelques semaines, dans le gravier de l'allée, à quelques deux mètres du pied disparu, une mauve s'est mise à pousser. Voyez ce qu'elle est devenue en peu de temps. Une question maintenant se pose 
Allons-nous la laisser à cette place, qu'elle a choisi ?
Ou la prélever pour qu'elle remplace la mauve perdue ?

Dilemme...

En attendant cette décision d'importance, recevez son charme mauve de mauve en ce beau Dimanche qui reverdit ! 

la gaillarde conteuse

 

Partager cet article
Repost0

Trois heures quarante...

Publié le par Patricia Gaillard

Photo bru-nO - Pixabay

Trois heures quarante, petite tisane dans la cuisine. Dehors règne une grande paix. La lourde pluie a tout baigné de son eau savoureuse. Sortie sur le pas de la porte je hume cette fraîcheur, j'écoute la rivière dont le flot chante fort, la terre qui boit sans retenue, le soupir soulagé de chaque vie qui revit. 

le jardinier ronflote
La pluie tapote
La serre du jardin
Quel temps serein
La vraie pluie, enfin !! 

 

la gaillarde conteuse

Partager cet article
Repost0

Être colibri

Publié le par Patricia Gaillard

Photo georgeb2

Être colibri

Vous connaissez sûrement la légende du colibri, qui a inspiré Pierre Rabhi pour le nom de son association. Je vais la rappeler ici, une fois de plus, car je trouve qu'elle peut nous pousser à faire notre possible, même quand nous savons que ce possible n'est pas grand-chose. 
 

Dans la forêt amazonienne, où vivaient de très nombreuses bêtes, s'est déclaré un jour un très violent incendie. Affligés par ce terrible spectacle qui saccageait la plupart de leurs logis et se sachant tout à fait impuissants, les animaux, de loin, regardaient hébétés. 
Un colibri alors, de quelques battements d'ailes tout à fait déterminés, se rendit au fleuve, y puisa un peu d'eau dans son bec, puis versa ces quelques gouttes sur le feu. Il entama ainsi une série de voyages pendant que ses collègues de tous poils lui criaient qu'il était ridicule d'imaginer que si peu d'eau pouvait sauver la forêt.
Le colibri leur répondit, tout en continuant son simple travail
- je fais ma part

la gaillarde conteuse 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 > >>