Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Votre bouquet du Dimanche 20 Novembre

Publié le par Patricia Gaillard


Votre bouquet du Dimanche 20 Novembre

Les discrètes pensées sont bienvenues quand partout les floraisons touchent à leur fin. Ces petites fleurettes qui braveront l'hiver dans leur potée apporteront à la demeure un charme d'autrefois.
Je me souviens des cartes d'anniversaires ou de vœux qui représentaient très souvent la pensée, le myosotis, le muguet, le houx et le rouge-gorge. Ces motifs étaient en relief, ou nacrés, ou dorés, ou parsemés de paillettes argentées. On y écrivait ses sentiments à la plume, avec une encre violette et ce présent devenait une visite tendre dans la boîte aux lettres de la ou du destinataire. 
Bien sûr les cartes que l'on fait maintenant sont variées, drôles, originales, mais elles n'ont pas cette candide poésie. 

Je vous offre ces pensées, comme une carte de vœux pour un très beau et très agréable Dimanche de Novembre 

la gaillarde conteuse 

 

Partager cet article
Repost0

Le trèfle blanc

Publié le par Patricia Gaillard

Qu'il soit rose ou blanc, j'ai un grand faible pour le trèfle. Sa simplicité, sa géométrie, sa discrétion, sa persévérance, j'aime tout chez lui. 
En trouver au bord du chemin un 17 Novembre n'est pas commun du tout, il est donc précieux ce petit bouquet courageux que je vous offre pour cette journée opaque et mouillée.

Vous voyez, il suffit d'une visite légère et lumineuse pour voir s'éclairer les teintes que l'on voyait ternes.

C'est l'intention qui habite notre regard qui colore la vie...

La gaillarde conteuse 

Partager cet article
Repost0

Lanternes éteintes

Publié le par Patricia Gaillard


Revenons à nos Physalis. Ceux dont je vais vous parler aujourd'hui ont leurs lanternes ternes, éteintes, discrètes et sans couleurs, rien à voir avec celles que je vous montrais hier. 
Un autre genre, mais pas moins beau ! Car on ne peut qu'être enchanté par la délicatesse de cette dentelle naturelle. Le "papier" de ces lanternes ayant presque disparu, on peut voir la beauté fragile des nervures. On dirait qu'une fête joyeuse s'est déroulée une nuit au jardin, avec des lampions orange accrochés partout et, au petit matin, épuisés de briller, ils se sont éteints.

Il ne reste plus de cette fête que des ronds de danse dans l'herbe mouillée et puis ces petits lampions éteints, éparpillés...

la gaillarde conteuse 

 



 

Partager cet article
Repost0

Lanternes de Novembre

Publié le par Patricia Gaillard

La récolte des Physalis, que l'on surnomme communément Lanternes japonaises car ils ressemblent vraiment à de légères lanternes de papier, est toujours un émerveillement. Cet orange si vif dans l'atmosphère gris opaque des matins de Novembre est une vision surnaturelle. Je place les plus beaux sur un petit plateau dans un coin de la maison. Ceux qui ont des défauts terminent dehors, sur une assiette, près des chrysanthèmes, leurs compagnons de saison, tout aussi colorés.

Et puis il y a les fanés, desséchés, qui ont perdu toute couleur

Moches, que non ! Je vous les présenterai demain 
Car ils méritent un article personnel...       

passez une journée orange, couleur de l'accomplissement ! 

la gaillarde conteuse 

 

 

Partager cet article
Repost0

Votre bouquet du Dimanche 13 Novembre

Publié le par Patricia Gaillard

Votre bouquet du Dimanche 13 Novembre

Pour ce Dimanche ce bouquet s'est invité tout seul. Une branchette de sorbier cueillie lors de nos balades du matin et une pomme de cèdre du Liban, offerte par ma fille qui connaît fort bien mon attirance pour toutes les pommes de conifères. Merci ! 
Partageons le charme de ce petit spectacle, le fond rouge de la scène est assuré par les pommes qui brillent de plaisir ! 

Bon et très chaleureux Dimanche 

la gaillarde conteuse 

Partager cet article
Repost0

Au bord du sommeil

Publié le par Patricia Gaillard

Au bord du sommeil

Depuis quelques jours un temps différent s'est installé et on sent comme un endormissement de la nature. Quelques arbres jaunissent, il faut chauffer un peu, le soleil est pâlot, les brumes violacées et l'herbe ne pousse plus.
Bien sûr il y a encore quelques tomates dans les serres, et quelques framboises sur les arbustes, mais il faut les savourer, ce seront cette fois les dernières. 
De tout petits rideaux faits de dentelle ancienne ornent maintenant les fenêtres et les portes vitrées. Avec les volets rouges, la demeure est coquette et dites-donc, je réalise soudain, dans les tons parfaits de Noël ! Ne ressemblerait-elle pas un peu à cette maison de Hänsel et Gretel ?? J'y reviendrai...

Je vais faire un thé rouge cannelle-anis-vanille-badiane-cardamome pour glisser dans cette après-midi de vrai automne ! 

la gaillarde conteuse 
 

 

Partager cet article
Repost0

Votre bouquet du Dimanche 6 Novembre

Publié le par Patricia Gaillard

Votre bouquet du Dimanche 6 Novembre 

C'est l'ultime chant d'été des bégonias dragons, qu'Octobre si doux a longtemps préservés.
Mais voici Novembre, plus bourru, plus sévère qui semble dire :

- "Pas de couleurs, pas de froidures, pas de brumes, pas de gelées même légères ? Que se passe-t-il ? Voyez ce bégonia, encore vivant, sa bonne mine, son teint frais ! Il est grand temps que je vienne remettre de l'ordre dans le temps, moi qui suis chargé du passage de l'automne à l'hiver, car il faut que chacun puisse voir et savoir que la roue des saisons ne tourne pas à l'envers. Il va me falloir travailler nuit et jour pour rattraper cet étrange retard..."

Laissons Novembre travailler
Allumons nos cheminées
Mitonnons des soupes de potirons
Des pommes rouges dans les poêlons 
De bonnes compotées de poires
Sortons les laines de nos armoires
Ne faisons pas trop d'histoires
Novembre déprime aujourd'hui
Ayons du tact, soyons gentils
Ayons l'air contents de le voir...

la gaillarde conteuse 

Partager cet article
Repost0

Histoires d'Agendas

Publié le par Patricia Gaillard


L'an passé, étrange idée, j'ai acheté un agenda banal, austère, raisonnable, 16/24, couverture en bête plastique bleu marine. Je l'ai regretté dès le premier jour et chaque jour  je l'ai ouvert avec tristesse, sans comprendre cet achat carrément inconséquent que j'ai cependant assumé. Ceux qui me connaissent comprendront fort bien. 
Alors cette année, hors de question de répéter la même triste erreur. J'ai trouvé aujourd'hui l'Agenda de mes rêves, totalement merveilleux, qui va changer la couleur des jours.
Reconnaissez qu'il est beau, 
Que dis-je, magnifique !

la gaillarde conteuse

 

Partager cet article
Repost0

La pluie, la nuit...

Publié le par Patricia Gaillard


Il est 3h, il pleut dans la nuit
Il n'y a de bruit que ces gouttes, grosses, lourdes, qui coulent en rivière dans les gouttières. C'est comme une douche pour rincer les murs, les arbres, les plantes, les roches, la terre. Quelle paix dans cette pluie qui tombe avec son rythme régulier, sa tranquillité communicative. Elle rince, nettoie, réhydrate, rafraîchit, comme font les larmes quand on les laisse faire. L'eau, savons-nous à quel point nous sommes l'eau, dans l'eau, sous l'eau, tout est eau, élément majeur de la vie.

Il est 3h, l'eau chante dans la nuit
Elle chante aussi dans la bouilloire 
Petite tisane d'herbes et de poire
Vous dormez, la pluie berce, rêvez...

la gaillarde conteuse 

Partager cet article
Repost0

Votre bouquet du Dimanche 30 Octobre

Publié le par Patricia Gaillard

Votre bouquet du Dimanche 30 Octobre

Nous avons un automne très doux, mais du coup les feuilles ne sont pas colorées et j'en suis pour ma part bien triste. Car enfin il y a une réelle jouissance de l'œil quand l'automne se pare de toutes ses teintes chaudes, vives et lumineuses. Ici il n'y a que la vigne vierge qui soit fidèle à ses habitudes et qui affiche des teintes splendides et transcendantes.  Merci à cette chère grimpante qui sauve tout ! 

Un Dimanche rouge et luisant pour vous tous

la gaillarde conteuse 

 

Par ici Octobre 2020 où je vous racontais un conte...
https://www.patricia-gaillard-conteusesauvagedumerveilleux.com/2020/10/le-jardin-du-10-octobre.html

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 > >>