Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les Lundis sages

Publié le par Patricia Gaillard


Les lundis sages

 

Une feuille de papier, blanche comme neige dit :

Pure je fus créée et pure je resterai à jamais

Je préfère être brûlée et me changer en cendres blanches plutôt que de souffrir que l’obscurité me touche ou que la saleté s’approche de moi

L’encre entendit ce que le papier disait et elle rit dans son cœur noir

Mais elle n’osa jamais s’approcher

Et la feuille de papier, blanche comme neige

Resta pure et chaste pour toujours

Pure et chaste

Et vide

 

Khalil Gibran (le précurseur)

 

Partager cet article
Repost0

Votre bouquet du dimanche 13 Février

Publié le par Patricia Gaillard

Photo P.Gaillard


Votre bouquet du Dimanche 13 Février

 

Voici pour vous aujourd’hui la toute première pervenche du petit domaine. Épanouie discrètement, derrière un ourlet de mousses, au beau milieu de quelques vieilles feuilles, d’une jonquille bien avancée et d’une touffe de cyclamen sauvage, elle brille par son bleu fascinant, magnifié par le beau vert satiné de ses feuilles.

 

On dit qu’elle symbolise un doux souvenir, une amitié, une mélancolie.

Deux papillons de nuit sont friands de pervenches, la mariée et une sorte de sphinx On les imagine bien, dans l’argenture d’un clair de lune, embrasser en frétillant de leur corps duveteux, le cœur ouvert de cette fleur à l’air si sage.

 

Bien des noces nocturnes nous sont ainsi cachées…

Passez avec douceur ce Dimanche de Février

 

la gaillarde conteuse

Partager cet article
Repost0

L’aube

Publié le par Patricia Gaillard

Photo P.Gaillard

 

 

Chaque aube ouvre ce qui reste à vivre

Chaque aube est un autre livre

 

Celui d’avant est refermé et dort

Dans notre mémoire-trésor

 

Chaque soir laisse mourir

Chaque aube fait frémir

 

 

la gaillarde conteuse

Partager cet article
Repost0

Les lundis sages

Publié le par Patricia Gaillard

Image Pixabay


Les lundis sages

 

Un vieil homme sort de la forêt, courbé sous le poids d’un lourd fagot. N’y tenant plus, il le pose au sol et se plaint

- Je suis vieux, je n’en peux plus, la mort devrait venir me chercher.

Et voilà que la mort arrive

- Me voilà, dit-elle, que veux-tu de moi ?

Saisi de frayeur le vieillard lui répond

- Que tu m’aides à recharger ce fagot sur mon dos

 

Certaines histoires courtes en disent long ! 
 

la gaillarde conteuse

 

 

 

 

lien vers Hänsel et Gretel que je vous raconte en 5 parties : https://www.patricia-gaillard-conteusesauvagedumerveilleux.com/2021/12/je-vous-raconte-hansel-et-gretel.html

 

lien vers Dame Holle que je vous raconte en 4 parties : https://www.patricia-gaillard-conteusesauvagedumerveilleux.com/2021/12/dame-holle-1.html

 

Lien vers Le petit soldat de bois que je vous raconte en 2 parties : https://www.patricia-gaillard-conteusesauvagedumerveilleux.com/2021/12/le-petit-soldat-de-bois-1-1.html

Partager cet article
Repost0

Votre bouquet du Dimanche 6 Février

Publié le par Patricia Gaillard

 

Photo P.Gaillard


Votre bouquet du Dimanche 6 Février

 

Les chatons jaunes du noisetier, ou coudrier, sont les fleurs mâles. C’est le vent, non les insectes, qui transporte le pollen vers les fleurs femelles. Ces fleurs mâles poussent par groupes de 2, 3 ou 4 sur le bois de l’année précédente. Un chaton peut contenir 130 à 250 fleurs, et libérer 5 millions de grains de pollen.

Quant à la fleur femelle, elle est une curiosité très discrète, que je vous inviterai à découvrir un autre Dimanche…

Sachez que cet arbre existait déjà il y a 70 millions d’années, de là son caractère magique et intemporel. On lui attribue des pouvoirs, dont celui de repérer les sources et d’inspirer, à qui dort dans son ombre, des rêves prophétiques. Il figurait dans le bouquet des sept arbres sacrés des druides. L’amour d’Yseult et de Tristan est symbolisé par deux branches, chèvrefeuille et noisetier, entrelacées. Son écorce, ses chatons, ses feuilles et ses fruits, sont utilisés en phytothérapie.

 

Nous voilà un peu plus savants

Bon Dimanche à vous !

 

la gaillarde conteuse

 


pour en savoir plus : http://fruitiers-rares.info/articles93a98/article93-Fleurs-femelles-Noisetier-Corylus-avellana-maxima.html


et aussi : Arbres sacrés, Légendes et Symboles - Bernard Baudoin - Rustica éditions - 

 

 

 

Lien vers Hänsel et Gretel que je vous raconte en 5 parties : https://www.patricia-gaillard-conteusesauvagedumerveilleux.com/2021/12/je-vous-raconte-hansel-et-gretel.html

 

lien vers Dame Holle que je vous raconte en 4 parties : https://www.patricia-gaillard-conteusesauvagedumerveilleux.com/2021/12/dame-holle-1.html

 

Lien vers Le petit soldat de bois que je vous raconte en 2 parties : https://www.patricia-gaillard-conteusesauvagedumerveilleux.com/2021/12/le-petit-soldat-de-bois-1-1.html

Partager cet article
Repost0

Des sons

Publié le par Patricia Gaillard

Photo P.Gaillard


Les sons

 

Ce matin il règne un silence très doux, parsemé de quelques sons tranquilles. Celui de quelques gouttes d’une pluie légère sur la terrasse. Celui de l’envol fripé des oiseaux qui vont sans cesse du noisetier à la mangeoire et de la mangeoire au noisetier. Le ronron du rôti qui mijote à feu minuscule dans la cocotte en fonte bleue. Le chant de la tourterelle au loin, qui semble un hululement. Un discret gargouillis dans les tuyaux du chauffage. Le cri soudain et déchirant du corbeau noir. Le miaulement plaintif du chat, qui ose gémir contre l’humidité, alors que certains jours de soleil il dort comme un loir et ne met pas même le nez dehors. Le moteur de la voiture de mon cher jardinier qui s’en va chez son dentiste. Ah le son de la roulette. Brrr. Je n’aime pas.
Je préfère le caquetage désordonné des poules du voisin

Et tous ces sons charmants d’un mardi matin !
 

la gaillarde conteuse 

 

 

 

lien vers Hänsel et Gretel que je vous raconte en 5 parties : https://www.patricia-gaillard-conteusesauvagedumerveilleux.com/2021/12/je-vous-raconte-hansel-et-gretel.html

 

lien vers Dame Holle que je vous raconte en 4 parties : https://www.patricia-gaillard-conteusesauvagedumerveilleux.com/2021/12/dame-holle-1.html

 

Lien vers Le petit soldat de bois que je vous raconte en 2 parties : https://www.patricia-gaillard-conteusesauvagedumerveilleux.com/2021/12/le-petit-soldat-de-bois-1-1.html

Partager cet article
Repost0

Les lundis sages

Publié le par Patricia Gaillard


Un drôle de malentendu

 

Certains textes chinois du début du deuxième siècle, font mention d’un bateau échoué sur leurs côtes, probablement romain et que la tempête avait mené jusque-là. Or les passagers étaient des acrobates et des jongleurs. Heureux d’être saufs, ils présentèrent leurs spectacles à leurs hôtes. Les chinois étaient éberlués. Ces étrangers aux nez difformes, aux vêtements étranges, se pliaient en quatre, crachaient le feu, changeaient les sauterelles en fourmis et grimpaient comme des singes. Ils pensèrent alors que l’ouest du monde devait être peuplé de cracheurs de feu et d’acrobates.

Plusieurs siècles passèrent ainsi sans contredire cette amusante constatation !

 

la gaillarde conteuse

 

 

 

lien vers Hänsel et Gretel que je vous raconte en 5 parties : https://www.patricia-gaillard-conteusesauvagedumerveilleux.com/2021/12/je-vous-raconte-hansel-et-gretel.html

 

lien vers Dame Holle que je vous raconte en 4 parties : https://www.patricia-gaillard-conteusesauvagedumerveilleux.com/2021/12/dame-holle-1.html

 

Lien vers Le petit soldat de bois que je vous raconte en 2 parties : https://www.patricia-gaillard-conteusesauvagedumerveilleux.com/2021/12/le-petit-soldat-de-bois-1-1.html

Partager cet article
Repost0

Votre bouquet du Dimanche 30 Janvier

Publié le par Patricia Gaillard

Photo P.Gaillard

Votre bouquet du Dimanche 30 Janvier

 

Du mimosa. Je ne me lasserai jamais de son parfum entêtant, lié à bien des souvenirs heureux. L’un d’eux est un voyage vers Florence, en Italie, un mois de Février, avec mon cher jardinier. À Menton déjà le mimosa est roi et pose partout son jaune clair et vif, en confettis. Et puis ensuite cette route qui longe la côte italienne, la Méditerranée d’un côté, les mimosas de l’autre. Un véritable  enchantement. Florence, ainsi que le chemin vers elle, sont tous deux inoubliables.

Ma mémoire en retient tout à la fois le mimosa, puis La chevauchée des Mages au palais Médicis, la fontaine de Neptune, le Ponte Vecchio et, par-dessus tout, les peintures de Fra Angelico au couvent San Marco.

 

Voyez jusqu’où nous emmène ce simple bouquet de mimosa !

 

Fermez vos yeux, respirez,

Oh la la…

 

Bon Dimanche

 

la gaillarde conteuse

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Janvier

Publié le par Patricia Gaillard


 

Photo P.Gaillard

Janvier

 

Tout crisse, tout craque, tout croustille

Le moindre petit brin d’herbe brille

Je souris, car nos guirlandes de Noël

Qu’elles soient moches, kitchs ou belles,

N’arrivent pas à la cheville de tout

Ce qu’on voit le matin devant nous

La brume qui s’étend le soir

Est dentelière durant la nuit

Au matin un nouveau brouillard

Présente l’ouvrage accompli

L’hiver est une saison gracieuse

Qui dans sa gelée amoureuse

Tient le beau printemps caché

 

la gaillarde conteuse

Partager cet article
Repost0

Les lundis sages

Publié le par Patricia Gaillard

Image Pixabay


Les lundis sages

« Que toutes les choses parlent, pour peu que l’on soit disposé à écouter leur langage, c’est une expérience de l’étrangeté et de l’harmonie de toutes choses que tous les mythes et les contes populaires connaissent, mais il semble que seuls les poètes soient encore capables d’en rendre compte. »
Eugen Drewermann - Dame Holle - Seuil 

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 > >>