Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Votre bouquet du Dimanche 3 Avril

Publié le par Patricia Gaillard


Votre bouquet du Dimanche 3 Avril

 

C'est un Dimanche froid, enneigé, ensoleillé et nous rentrons à l'instant d'une promenade scintillante. Les bords de chemins et de clôtures nous ont tendu toutes ces branches neuves et fleuries, où le printemps, vaillant envers et contre tout, brille de tout son art.

Juste le temps de composer ce bouquet dans une très ancienne cafetière

Et le voici pour fleurir votre journée !


Nous vous saluons bien amicalement

 

La gaillarde conteuse et son cher jardinier

 

Partager cet article
Repost0

Le jardin du Samedi

Publié le par Patricia Gaillard


Le jardin du Samedi 

 

Quelle surprise hier quand la nature elle-même nous a fait un poisson d'Avril en posant cet épais manteau de neige. De tout l'hiver on n'avait pas vu ça.

Ce matin il neige toujours et le blanc de la neige a complètement recouvert le blanc des cerisiers. C'est déconcertant. Que vont être les récoltes de fruits cette année ? Affaire à suivre.

Dans la cuisine, sur le rebord de la fenêtre, on peut voir les pousses minuscules des tomates, semées consciencieusement le 26 Mars, au rythme de la lune et en fond, le paysage tout enneigé. Un duo rare !

Demain il fera, paraît-il, de basses, très basses températures.

Mars et Avril ont plus d'un tour dans leurs sacs et nous en sortent chaque année quelques-uns, au hasard.

Que faire...

S'y résoudre

Moi j'dis

 

la gaillarde conteuse

Partager cet article
Repost0

Réponse à la devinette de Mardi

Publié le par Patricia Gaillard

Je voudrais tout d'abord vous offrir ce bouquet de fleurs sauvages
cueillies ce matin lors de notre promenade
que sa fraîcheur vous donne une belle énergie pour ce jour !


Réponse à la devinette de Mardi :

Cette soeur et ce frère sont la nuit et le jour 

 

Partager cet article
Repost0

La devinette du Mardi

Publié le par Patricia Gaillard

 

la devinette du Mardi 
 

Le frère est blanc, la sœur est noire

Chaque matin le frère tue la soeur

Chaque soir la soeur tue le frère

Jamais ils ne meurent...

 

Je vous laisse à vos cogitations

La réponse vous sera donnée Jeudi

 

La gaillarde conteuse

Partager cet article
Repost0

Les lundis sages

Publié le par Patricia Gaillard

Image jharnum - Pixabay


Les lundis sages

 

Deux hommes, qui s'étaient rencontrés sur la route, marchaient vers Salamis, cité des colonnes. Ils arrivèrent à une rivière sans pont. Ils décidèrent de la traverser à la nage, car elle n'était pas très large. L'un d'eux, qui connaissait les rivières et nageait très bien, commença à perdre ses forces et à être emporté par les courants rapides. Le second, qui n'avait jamais nagé auparavant, traversa d'une traite et passa à l'autre berge. Puis, voyant l'autre qui dérivait, il sauta et le ramena. Celui-ci lui dit :

- Mais, tu m'avais dit que tu ne savais pas nager ! Comment as-tu traversé avec une si belle assurance ?

Le second répondit :

- Mon ami, vois-tu la ceinture qui me ceint ? Elle est pleine de pièces d'or que j'ai gagnées pour ma femme et pour mes enfants. Une année entière de travail ! C'est le poids de cette ceinture d'or qui m'a porté à travers la rivière, vers ma femme et mes enfants. Et ma femme et mes enfants étaient sur mes épaules quand je nageais.

Et les deux hommes marchèrent ensemble vers Salamis.


Khalil Gibran - L'errant

Partager cet article
Repost0

Votre bouquet du Dimanche 27 Mars

Publié le par Patricia Gaillard


Votre bouquet du Dimanche 27 Mars

 

Dans la cuisine ce matin, le soleil tombait gracieusement sur un bouquet composé vendredi. Ne trouvez-vous pas qu'il s'invitait ainsi à devenir le bouquet de ce Dimanche ? Comment résister à cette jolie demande. Le voici donc, pour vous rappeler que même les anciens peuvent revêtir l'attrait du neuf, pour peu que le soleil les couvre de son or...

Et hop, c'est la parole du jour ! 😄

Qu'elle vous tienne chaud

 

la gaillarde conteuse

Partager cet article
Repost0

Le jardin du Samedi

Publié le par Patricia Gaillard


Le jardin du Samedi

 

Ça y est, le jardin est réveillé. Comme la belle endormie il sort de son sommeil d'hiver et tout démarre, pousse, verdit, fleurit. Il y a dans le printemps une extraordinaire puissance de vie.

Mon cher jardinier a été durant six semaines maçon, carreleur, plombier et j'en passe, pour des travaux intérieurs qui à présent sont heureusement terminés. Le voilà à nouveau jardinier, avec bonheur. Dans les serres les plants de choux-fleurs, de brocolis et de choux verts sont beaux, les petits semis de roquette et de cresson ont germé, les pommes de terre nouvelles devraient être prêtes au mois de Mai. Oignons blancs, salades, radis sont pressés de grandir. Les forsythias, pêchers, cerisiers, cognassiers du Japon rivalisent de beauté et nous enchantent. Tout revit, tout renait. C'est beau... aujourd'hui c'est le jour des semis de tomates, c'est la lune qui le dit ! 

 

la gaillarde conteuse

Partager cet article
Repost0

Réponse à la devinette de Mardi

Publié le par Patricia Gaillard


L'ensemble tient dans une poignée, pourtant ça ne peut se compter.

les cheveux

Je vous entends dire "mais oui !" 
la réponse semble toujours évidente
après...
😄

très bonne journée pour vous 

la gaillarde conteuse 

Partager cet article
Repost0

La devinette du Mardi

Publié le par Patricia Gaillard

Puisque le Dimanche a son bouquet et que les lundis sont sages, il y aura désormais la devinette du Mardi. Voici celle du jour. Les commentaires sont ouverts pour l'occasion, vous pourrez ainsi proposer des réponses...

"l'ensemble tient dans une poignée, et pourtant ça ne peut se compter"

faites chauffer vos neurones
je vous attends 

la gaillarde conteuse 

Partager cet article
Repost0

Les Lundis sages

Publié le par Patricia Gaillard

Image Art Tower - Pixabay


Les lundis sages

 

Le roi de Perse avait comme ministre un homme juste, le vizir Abdoul. Abdoul un jour traversait la ville à cheval pour se rendre chez le roi. Le peuple était prêt à se révolter. Dès que la foule l'eut reconnu, elle arrêta le cheval du vizir et le menaça de mort s'il tentait de résister. Un homme alla même jusqu'à porter la main sur lui et lui tirer la barbe. La foule l'ayant ensuite laissé passer, le vizir arriva chez le roi et lui demanda d'avoir pitié du peuple et de ne pas punir le coupable de l'injure qui lui avait été faite. Le lendemain matin un boutiquier se présenta chez le ministre. Celui-ci lui demanda ce qu'il voulait. Le boutiquier lui dit :

- Je suis venu dénoncer l'homme qui t'a offensé hier. Je le connais, c'est mon voisin, son nom est Nahim. Fais-le venir et châtie-le.

Le ministre congédia le boutiquier et envoya chercher Nahim. Nahim devina qu'il avait été trahi. Il arriva plus mort que vif chez le vizir et se jeta à ses pieds.

Abdoul le releva et lui dit :
- Si je t'ai convié chez moi, ce n'est pas pour te punir, c'est seulement pour te dire que tu as un mauvais voisin. C'est lui qui t'a dénoncé. Méfie-toi de lui. Et que Dieu t'accompagne.

 

la gaillarde conteuse 

Partager cet article
Repost0